CAMEROUN: Un attentat suicide fait deux morts dans l’Extrême-Nord

0
146
TCL TV

Cette attaque attribuée à la secte terroriste Boko Haram a eu lieu ce 22 février 2017 dans la localité de Wouro Dole, non loin d’Amchidé, arrondissement de Kolofata et a ôté la vie à deux civils occasionnant de nombreux blessés selon des sources sécuritaires.

Il n’est âgé que d’une douzaine d’années, mais c’est lui qui occasionne la mort de deux citoyens camerounais, dont un enfant de huit ans d’âge, lorsqu’il actionne sa charge explosive. De cette déflagration deux fillettes d’environ 10 et 11 ans et un bon nombre de personnes sont sorties avec des blessures, mais aucun chiffre n’est disponible pour l’heur.Quoique l’identité du kamikaze, également mort dans l’explosion, n’ait pas encore été révélée et que l’attentat n’ait pas encore été revendiqué, la méthode opératoire et la zone d’attaque sont autant de raisons pour l’attribuer au groupe terroriste Boko Haram dont les embuscades, depuis le mois dernier, ont grandi en intensité dans l’extrême-nord du Cameroun, mettant à rude épreuve la Force Multinationale Mixte, qui n’en démord pas elle au

dans les offensives contre la secte.
Selon des sources miliaires les comités de vigilance auraient repéré un deuxième Kamikaze dans la même sphère. En filigrane de la chasse à l’homme lancée par les forces de sécurité camerounaises pour pister cet autre suicidaire, les victimes de l’assaut de ce mercredi 22 février sont en soins à l’hôpital d’Amchidé.

© Romulus Dorval KUESSIE, 237online

Facebook Comments