Cameroun: 400 millions de FCFA d’amende payés par deux bateaux chinois et nigérian

2
16

La garde maritime camerounaise a fait payer au trésor public une somme de 400 millions de FCFA à deux bateaux appartenant au Nigéria et à la chine.

Un exploit, pourrait-on dire! Lesdits bateaux arraisonnés par la marine camerounaise le mois dernier au large des côtes camerounaises sont accusés de délit de pêche illégale et ont par conséquent été contraints de payer cette forte somme au trésor public camerounais, ont rapporté des sources, de la Direction générale de trésor et de la Coopération monétaire (DTCM). En plus de pêcher dans les endroits à eux interdits, les deux bateaux ne disposaient ni d’autorisation de pêche, ni celle de circuler dans l’espace maritime camerounais, affirment certaines sources.

L’on apprend par ailleurs que des tonnes de cargaisons ont été saisies dans ces bateaux dont les occupants utilisaient des filets interdits, notamment ceux disposant de petits trous et qui ont la capacité de pêcher de petits poissons en pleine croissance.

ACTU-PLUS.CM: Franck Olivier B.

Facebook Comments

2 Commentaires

  1. Enfin le Cameroun fait ce qui est juste aux yeux de la loi et de l ethique. Dans cette histoire il y a de cela quelques annees certains fonctionnaires vereux auraient vite fait de negocier en catimini avec les faussaires chinois et nigerians en empochant au passage 100 millions de fcfa. A croire que l EPERVIER fait son effet petit a petit dans les mentalites des uns et des autres. Good Job

    • Bien vu Erikenzo! Dans la conscience collective, le camerounais a réussi à se faire une réputation « gombiste » qui l’a toujours déterminé à ne s’investir que là où il peut trouver que son propre intérêt aux dépens de l’intérêt général. Donc, une action comme celle que vient de mener notre armée marine aussi surprenante que salutaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.