Cameroun – Edéa: deux morts après des violences

0
68

Une bagarre de bar entre deux vigiles jeudi soir a débouché sur la mise à sac d’un camp au lieu dit << Ferme >>.

Un engrenage mortel. Ou quand une dispute entre deux collègues au bistrot est à l’origine de deux morts et d’importants dégâts matériels. Tout commence dans la nuit du 2 mars dans un bar du camp 2B des plantations d’une agro-industrie locale, au lieu dit « Ferme suisse », à une trentaine de kilomètres du centre d’Edéa. De source autorisée, une altercation a éclaté cette nuit-là entre deux vigiles de la société assurant le gardiennage sur ce site de l’agro-industrie. Des mots les protagonistes passent aux coups. Un des pugilistes, se sentant dominé, dégaine sa bombe lacrymogène et en asperge le visage de son vis-à-vis. Il reprend l’avantage. Sauf que d’autres consommateurs au bar en ont été incommodés, et qu’un enfant présent s’évanouit.

Quelques personnes, indignées, vont conduire l’enfant au camp des vigiles. Là-bas, l’échange aurait tourné au vinaigre. Ça dégénère et dans l’affaire, un jeune homme de 17 ans reçoit un coup de latte à la tête. Il est conduit à l’hôpital régional d’Edéa, mais finalement décède vers 4h du matin le vendredi 3. La nouvelle de sa mort embrase pour ainsi dire les esprits. Une foule plus importante marche sur le camp des vigiles. Alertés, ceux-ci déguerpissent avec leurs familles. Leurs habitations seront saccagées, leurs biens (meubles, appareils électroniques, etc.) brûlés. Deux vigiles n’ont pas pu s’enfuir : ils sont pris et molestés. Leur supplice s’arrête avec l’arrivée des autorités et des forces de l’ordre. Les deux agents sont conduits à l’hôpital, mais l’un d’eux, durement touché, succombe à ses blessures. « Une trentaine de personnes ont été interpellées. Il s’agit d’individus que nous avons trouvés dans le camp, munis pour certains d’armes blanches », a confié à CT le préfet de la Sanaga-maritime. Fritz Dikosso Seme a ensuite tenu une réunion avec des représentants de la population dans une salle du camp susmentionné.

CT: Alliance NYOBIA

Facebook Comments