Cameroun – Extrême-nord: Des morts dans les rangs de Boko Haram

0
23

(ACTU-PLUS)– Soueram et Kolofata ont servi de théâtres aux opérations qui ont couté la vie à plusieurs éléments de la secte terroriste ce week-end.

Dans la nuit de vendredi à samedi, la base du sous-secteur nord du secteur n°1 de la Force multinationale mixte a été attaquée par le groupe terroriste à Soueram, dans le Logone et Chari, Région de l’Extrême-Nord. Selon des sources, les assaillants de Boko Haram en grand nombre et surarmés, voulaient s’emparer du poste de commandement de la 2ème compagnie du sous-secteur nord.Mais une riposte conséquente leur a été servie. Au terme d’une lutte armée, trois assaillants ont trouvé la mort. Du coté de l’Armée, deux blessés à déplorer. Les matelots Arnaud René Mekongo Ntouda et Christian Ayissi Ngono ont été blessés par balles à la jambe et au bras respectivement, renseignent nos sources.

Kolofata, localité située dans le département du Mayo-Sava, à l’extrême-Nord du pays, a été l’autre point de de tumultes.

Hier dimanche 19 mars, aux premières heures de la matinée, l’ambiance délétère des assaillants a envenimé le climat. Des sources fiables, deux kamikazes, prêtes à faire des victimes parmi les populations, étaient dans le coin. Mais le pire a été évité de justesse. Grâce à leur bravoure, les éléments du comité de vigilance ont pu en finir avec l’un d’eux. Quelques mètres plus loin, l’autre s’est fait exploser sans faire de victime. Bilan, 2 morts, tous du coté de la secte terroriste.

Il faut noter que ces opérations sanglantes surviennent au moment où une vidéo dont se serait procurée l’AFP vient créer la polémique. Une vidéo dans laquelle Abubakar Shekau, leader de la secte, rejette en bloc les affirmations du gouvernement camerounais sur la mort de 60 islamistes et la libération de 5000 otages civils séquestrés par Boko Haram.

ACTU-PLUS.CM: Franck Olivier BIYA, Douala.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.