Cameroun : Les Huissiers de justice en attente de charges écrivent à Paul Biya

0
191
TCL TV

Ils ont rédigé un mémorandum pour attirer l’attention du Chef de l’Etat sur leur situation

Les huissiers de justice en attente de charges ont tenu une réunion le 26 mars dernier pour formuler des griefs à adresser au président de la République. A l’issue de la rencontre, ils ont produit un mémorandum. Dans ledit document, le collectif des huissiers de justice en attente de charges (Hujadec) souhaite que le président de la République les nomme comme titulaires dans certaines cours d’appel du pays. En fait, c’est un décret du chef de l’Etat qui attribue des charges aux huissiers de justice, sans quoi ils ne peuvent exercer que sous le couvert d’un huissier titulaire. Ils ne peuvent pas non plus ouvrir des cabinets.

Le dernier décret du président de la République nommant 127 huissiers de justice titulaires date de 2014. Un décret obtenu après moult revendications des huissiers en attente de charges, qui, de nombreuses fois, ont manifesté dans la rue.

Parmi les membres de ce collectif, il y en a qui attendent le décret du président depuis plus de 20 ans. Certains sont morts ou ont perdu leurs titulaires et donc, ont du mal à exercer, à gagner leur vie. « Nous sommes aujourd’hui 190 huissiers de justice sortis il y a 23 ans pour certains, 21 et 17 ans pour les autres. Nous attendons toujours d’être nommés, croupissant avec nos familles dans une misère, une précarité. Au cours de cette longue attente, plus d’une soixantaine d’huissiers stagiaires et huissiers en attente de charges sont décédés fautes de soin à cause d’un manque de moyens financiers », se plaint le collectif.

Journal du Cameroun

Facebook Comments