CAMEROUN – SÉRAIL : Ces femmes qui ont séduit les présidents Ahidjo et BIYA

0
159

Elles sont 27 au total, les femmes qui ont déjà servi au gouvernement camerounais.

Si Delphine Zanga Tsogo est la première femme à faire partie d’un gouvernement camerounais en 1970 sous le régime Ahidjo en tant que Ministre-adjoint de la santé publique, le record de longévité sous le règne du Renouveau revient à Mme Yaou née Aïssatou Amadou qui a cumulé 16 ans, 1 mois et 14 jours aux affaires. Dans l’optique d’accompagner la femme camerounaise dont les clichés de la célébration du 8 mars trémoussent encore dans nos esprits, Actu-plus retrace pour ses internautes le parcours de celles-ci aux affaires. Bienvenue à bord de la sphère féminine du sérail au Cameroun de 1960 à nos jours.

Deux femmes, sous le règne d’Amadou AHIDJO.

Gouvernement du 12 juin 1970 :

Delphine Zanga Tsogo (1935-), Ministre-adjoint de la santé publique entre 1970 et 1972.

Gouvernement du 3 juillet 1972

Delphine Zanga Tsogo (1935-), Vice-ministre de la santé publique entre 1972 et 1975.

Gouvernement du 30 juin 1975

Delphine Zanga Tsogo (1935-), Ministre des affaires sociales entre 1975 et 1984.

Dorothy Njeuma2 (1943-), Vice-ministre de l’éducation nationale entre 1975 et 1985.

Paul BIYA au féminin

Gouvernement du 4 février 1984

Yaou Aïssatou, Ministre de la condition féminine entre 1984 et 1988.

Isabelle Bassong, Vice-ministre de la santé publique entre 1984 et 1985.

Elisabeth Tankeu, Vice-ministre du plan et de l’aménagement du territoire entre 1984 et 1985.

Gouvernement du 7 juillet 1984

Rose Zang Nguélé, Ministre des affaires sociales entre 1984 et 1988.

Gouvernement du 23 janvier 1987

Catherine Eko Ngomba, Secrétaire d’État à l’éducation nationale entre 1987 et 1988.

Isabelle Bassong, Secrétaire d’État à la santé publique entre 1987 et 1988.

Elisabeth Tankeu, Secrétaire d’État au plan et de l’aménagement du territoire entre 1987 et 1988.

Gouvernement du 16 mai 1988

Yaou Aïssatou, Ministre des affaires sociales et de la condition féminine entre 1988 et 1997.

Elisabeth Tankeu, Ministre du plan et de l’aménagement du territoire entre 1988 et 1990.

Gouvernement du 4 septembre 1992

Isabelle Tokpanou, Secrétaire d’État à l’éducation nationale entre 1992 et 2000.

Gouvernement du 7 décembre 1997

Yaou Aïssatou, Ministre de la condition féminine entre 1997 et 2000.

Lucy Gwanmesia, Ministre délégué à la présidence chargé du contrôle supérieur de l’État entre 1997 et 2001.

Marie-Madeleine Fouda, Ministre des affaires sociales entre 1997 et 2002.

Gouvernement du 18 mars 2000

Julienne Ngo Som, Ministre de la condition féminine entre 2000 et 2001.

Haman Adama, Secrétaire d’État à l’éducation nationale entre 1992 et 2004.

Gouvernement du 27 avril 2001

Catherine Bakang Mbock, Ministre de la condition féminine entre 2001 et 2004.

Gouvernement du 24 août 2002

Cécile Mbomba Nkolo, Ministre des affaires sociales entre 2002 et 2004.

Gouvernement du 8 décembre 2004

Catherine Bakang Mbock, Ministre des affaires sociales entre 2004 et 2015.

Haman Adama, Ministre de l’éducation de base entre 2004 et 2009.

Suzanne Bomback, Ministre de la promotion de la femme et de la famille entre 2004 et 2009.

Madeleine Tchuinte, Ministre de la recherche scientifique et de l’innovation depuis 2004.

Ama Tutu Muna, Secrétaire d’État au commerce entre 2004 et 2007.

Catherine Abena, Secrétaire d’État auprès du ministre des enseignements secondaires entre 2004 et 2009.

Gouvernement du 7 septembre 2007

Ama Tutu Muna, Ministre de la culture entre 2007 et 2011.

Gouvernement du 30 juin 2009

Youssouf Adidja Alim, Ministre de l’éducation de base depuis 2009.

Marie-Thérèse Abena Ondoa, Ministre de la promotion de la femme et de la famille depuis 2009.

Ananga Messina Clémentine Antoinette, Ministre délégué auprès du ministre de l’agriculture et du développement rural chargé du développement rural depuis 2009.

Gouvernement du 9 décembre 2011

Ama Tutu Muna, Ministre des arts et de la culture entre 2011 et 2015.

Jacqueline Koung à Bessike, Ministre des domaines, du cadastre et des affaires foncières depuis 2011.

Koulsoumi Alhadji, Secrétaire d’État aux Forêts et à la Faune depuis 2011.

Marie Rose Dibong, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’habitat et du développement urbain chargé de l’habitat depuis 2011.

Gouvernement du 2 octobre 2015

Rose Ngwari Mbah Acha, Ministre délégué à la présidence chargé du contrôle supérieur de l’État depuis 2015.

Pauline Irène Nguene, Ministre des affaires sociales depuis 2015.

Minette Libom Li Likeng, Ministre des postes et télécommunications depuis 2015.

Du 06 novembre 1982 au 02 octobre 2015, Paul BIYA totalise 32 équipes ministérielles, 299 cadres déjà utilisés dans ces différents gouvernements parmi lesquelles 25 femmes. 10 d’entre elles figurent dans le gouvernement de 63 actuel.Au regard cette représentativité féminine aux gouvernements camerounais, on peut s’interroger: »planète 50-50 d’ici à 2030″, mythe ou réalité?

Sources: Le Portail du Gouvernementwikipedia

Actu Plus: Franck Olivier BIYA

Facebook Comments