Un écolier russe crée un gant parlant pour les personnes muettes

0
42

Un écolier russe passionné de science a conçu un gant parlant pour les personnes muettes. Le dispositif convertit le langage des signes en paroles compréhensibles pour les autres. Dans une interview accordée à Sputnik, l’adolescent parle de son innovation.

Valeri Strigeous a créé un gant intelligent capable de convertir le langage des signes en paroles. M. Strigeous a 16 ans et fait ses études dans une école de Sobinka, ville de l’oblast de Vladimir, dans l’ouest du pays. Elève modèle, le jeune homme s’intéresse à l’électronique depuis ses 13 ans.

L’idée du « gant parlant » lui est venue en 2015, lorsqu’il fréquentait une école d’été pour les enfants doués baptisée « Ascenseur vers l’avenir ».

« A l’école de science, j’ai fait connaissance avec un garçon qui développait lui aussi un projet basé sur un gant. Il fonctionnait autrement et servait d’autres objectifs. J’ai donc décidé de créer un objet similaire capable d’améliorer la vie des gens », raconte Valeri Strigeous dans interview à Sputnik.

Le gant comprend différents capteurs installés sur les doigts. Chaque mouvement de la main correspond aux lettres de langue des signes. Les signaux sont ensuite envoyés à un ordinateur qui les convertit en lettres et en paroles prononcées par la machine. La version est actuellement disponible en russe et en anglais.

Ce gant unique en son genre pourrait constituer une véritable révolution pour les personnes muettes. Pour le moment, ces personnes sont obligées d’écrire ce qu’elles ont à communiquer. Avec le gant, elles auront enfin leur « mot à dire » et pourront aisément transmettre leurs idées à tout le monde.

Valeri Strigeous envisage de modifier le dispositif afin de le breveter. L’adolescent reçoit déjà des propositions de collaboration, mais ne souhaite pas les dévoiler pour l’instant.

L’écolier prodige a de grands projets d’avenir et souligne qu’il restera fidèle à sa règle principale : « Aider les gens grâce à la science. » « Je veux créer une machine qui serait utile au quotidien. Je pourrais aussi développer un système de maison intelligente. De toute façon le but de tout mon projet sera d’aider les gens », résume Valeri Strigeous.

Source : Sputnik.france

Facebook Comments