Lions indomptables : La «guerre» du maillot 13 ?

0
68

Le retour de Choupo-Moting est source de «dispute» au sujet du porteur de ce numéro.

Aucune guerre n’est ouverte (pour l’instant), ni même une simple crise au sujet du maillot numéro 13 des Lions indomptables à l’occasion de cette rentrée des quintuples champions d’Afrique. Mais il est clair que c’est souvent un dilemme chaque fois que deux joueurs utilisant le même numéro de maillot se retrouvent au même moment dans une équipe. Le retour de Choupo-Moting va à n’en point douter le poser. Il doit certainement avoir été posé, voir réglé déjà au sein des vestiaires. Lui qui a décliné la convocation d’Hugo Broos pour la Can 2017. En son absence, Christian Bassogog a hérité du maillot et a assuré pendant le tournoi, au point de devenir l’un des pièces maitresses du dispositif tactique d’Hugo Broos.

Généralement, le plus ancien est privilégié en pareille circonstance. Mais parfois, des négociations aboutissent à des concessions. La titularisation du nouveau joueur chinois pourrait être un des deals autour du sujet. La tanière des Lions indomptables n’étant pas à son premier cas du genre. Il y a quatre ans, le retour de Pierre Wole Nlend avait déjà amené le staff à trancher sur le porteur du numéro 3 que mettait Nicolas Nkoulou depuis la sortie de Nkoulou. En même temps, le retour de Samuel Eto’o avait compliqué la tâche à Jean Paul Akono, d’autant plus que le meilleur buteur des Lions indomptables devait reprendre le brassard. A la fin des négociations en interne, Nicolas Nkoulou qui avait déjà concédé à laisser le brassard, avait été consolé par une titularisation et le port du maillot «querellé».

Ailleurs, des situations pareilles ont pourri le vestiaire. La querelle entre Michaël Ballack et William Gallas n’avait pas épargné le vestiaire de Chelsea.


Par Ludovic Ngouéka

Facebook Comments