Tunisie-Cameroun : Les Lions à Monastir :: CAMEROON

0
19

L’équipe, au complet, arrive ce jour en Tunisie où elle rencontre les Aigles vendredi prochain .

Eric Maxim Choupo-Moting a retrouvé la tanière. Le joueur de Schalke 04, qui avait choisi de décliner la convocation du sélectionneur national avant la coupe d’Afrique des nations 2017, était parmi les derniers, avec le gardien Jules Goda, à rejoindre le Parker hôtel, lundi soir à Bruxelles. Le groupe de 23 joueurs affiche donc complet et a eu droit à deux séances d’entraînement hier à Diegem, dans la banlieue de la capitale bruxelloise.

La première, selon le Team Press Officer, Vincent de Paul Atangana, visait à une remise en forme tandis que la seconde se voulait plus tactique. Ce mercredi, l’équipe se rend en Tunisie où elle s’entraînera en fin de soirée à Monastir. C’est dans cette ville que les Lions indomptables affronteront, vendredi prochain en amical, les Aigles de Carthage. Le programme prévoit le retour en Belgique où une seconde rencontre est prévue le 28 mars prochain contre la Guinée.

Ces deux sorties du Cameroun sont les premières après le sacre au Gabon, en février dernier. Dans ce sens, seuls 16 des 23 champions d’Afrique ont été convoqués par le sélectionneur national, Hugo Broos.

Ce dernier avait fait part de son intention d’essayer d’autres joueurs durant cette période FIFA afin de préparer la coupe des Confédérations, en juin prochain en Russie. Serge Leuko, Franck Zambo Anguissa, Moumi Ngamaleu, Jih Kalvin Kety, Tchamba Duplex notamment connaissent donc leur première sélection en équipe première.

Ce qui ne sera plus le cas de Joël Matip, qui a confirmé aux médias anglais qu’on ne le verra plus avec les Lions puisqu’il vient d’annoncer sa retraite internationale à 25 ans.

© Cameroon Tribune : Josiane R. MATIA

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.