Cameroun: d’où viennent ces bizarreries qui ont fait deux morts?

0
319
TCL TV

Il est vrai que le Cameroun passe par une période de vaches maigres avec la crise anglophone et la fronde sociale, mais de là à voir des bizarreries causer la mort de deux personnes, il faut s’interroger sur le mystère à l’oeuvre au pays de Paul Biya en ce moment.

Deux morts au Cameroun: bizarreries ou raisons naturelles?

Les bizarreries qui viennent de survenir au Cameroun, précisément à Yaoundé ce vendredi 21 avril dernier 2017, n’ont laissé personne sans voix tellement chacun y allait de sa propre imagination ou de ses hypothèses.

La première victime est un jeune homme, âgé de 30 ans, qui s’occupait de sa plantation sise au quartier Nyom II de Yaoundé. Travaillant pour gagner ainsi son pain à la sueur de son front, ce jeune homme ne savait pas qu’il se trouvait à cet instant là dans le mauvais endroit, d’autant plus qu’une flèche a surgi de nulle part et dans son vol, a atterri en plein cœur du jeune infortuné, c’est-à-dire dans sa poitrine, le laissant sans vie sur le champ.

Alertée, les forces policières n’en revenaient pas en dépit de toutes les géométries dans l’espace faites pour simuler le crime et en connaître l’origine. Pendant que les forces de sécurité donnaient dans toutes sortes de supputations, on vient leur demander de voler rapidement au secours d’une jeune fille, toujours dans le même quartier de Nyom II qui, après avoir été rouée de coup de poing bien chauds, a rendu l’âme au dernier coup qui sonnait le glas de sa vie sur terre comme le KO sur le ring d’un combat de boxe.

Les deux infortunés jeunes morts bizarrement ce vendredi là à Nyom II ont alimenté les débats dans tout Yaoundé sans qu’on ne parvienne à une conclusion raisonnable.Ce qu’on peut dire pour imager le drame, c’est que Nyom II a fait « Gnam gnam myam myam », c’est-à-dire comme le Titan dans la mythologie grecque, a mangé ces propres fils avec un appétit bizarre…

AFRIQUE-SUR7.FR, David-gone

Facebook Comments