Fait divers: Le corps d’un jeune homme en état de putréfaction abandonné à la Vallée Nlongkak à Yaoundé

0
125

Cette dépouille embarrasse déjà les populations de ce quartier de Yaoundé.

Dans son édition du 7 avril 2017 le quotidien Le Jour rapporte que les populations du quartier Vallée Nlongkak à Yaoundé dans la Région du Centre sont dans l’embarras. Il se trouve que dans leur quartier, gît le corps sans vie d’un jeune homme. L’odeur nauséabonde empêche les commerçants d’ouvrir leurs boutiques. D’après le quotidien le défunt aurait une trentaine d’année. Il serait décédé depuis dimanche dernier. Dépassées par la situation, les populations indiquent s’être rendues chez les sapeurs-pompiers et la police. «Nous avons appelé le 118 pour informer les sapeurs-pompiers de cette situation. Ils nous ont recommandé le 117 qui est le numéro de la police. Nous nous sommes alors rapprochés des policiers qui dirigent la circulation au Carrefour Vallée qui, ont également appelé en vain le 117 jusqu’à ce jour. Ça fera bientôt trois jours que ce corps est couché là, en état de putréfaction. Nous ne pouvons pas travailler, nous ne sommes pas à l’abri des mouches et des odeurs. Nous ne savons quoi faire», a confié au quotidien le dénommé Franck Keumegneu un riverain.

Selon le journal, le jeune homme décédé est du coin. Les populations de la Vallée Nlongkak affirment qu’il ne jouissait pas d’une bonne santé mentale. Il se réfugiait la plupart du temps dans un bar aujourd’hui fermé, appelé «arrêt obligatoire». Le quotidien dit que selon les populations c’est une overdose de drogue qui serait à l’origine de son décès. «C’était une personne délaissée. Le jour, il ramassait les bouteilles et à manger pour survivre. Lundi nous avons constaté qu’il ne s’est pas réveillé de la nuit de dimanche et qu’il n’avait pas bougé de la journée. Lorsque nous nous sommes rapprochés, nous avons constaté qu’il est décédé», raconte Franck Keumegneu.

Source:Cameroun-info

Facebook Comments