Zone Franc: les ministres des Finances se concertent

0
347
TCL TV

Leur réunion biannuelle se tient aujourd’hui et demain à Abidjan en Côte d’Ivoire.

La première réunion des ministres de la zone Franc pour l’année 2017, s’ouvre ce jour à Abidjan, capitale de la Côte d’Ivoire. Il s’agit de la réunion biannuelle des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales des Etats membres de la zone regroupant les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), ainsi que les Comores. Avant la rencontre des ministres demain, une réunion des experts composés des directeurs généraux des trésors publics, des directeurs nationaux des banques centrales et des responsables des institutions spécialisées de la zone est prévue ce jour.

La réunion des ministres de la zone Franc revêt en effet, une importance particulière. Elle examinera la situation économique des deux grandes zones économiques (CEMAC et UEMOA) ainsi que de l’Union des Comores, et discutera des sujets d’intérêt commun, notamment le renforcement du socle de la coopération monétaire et la promotion des échanges commerciaux, points-clés d’échanges. Par ailleurs, la réunion d’Abidjan mettra l’accent sur la nécessité de renforcer davantage la dynamique de l’intégration des marchés des capitaux de la zone, afin d’impulser et d’améliorer collectivement et individuellement le développement dans nos pays.

Les plénipotentiaires des quinze pays concernés plancheront également sur l’initiative du G20 dite « Compact with africa » en préparation, en vue d’en tirer le meilleur profit pour les Etats. Cette initiative, lancée en Allemagne en mars dernier, concerne le Maroc, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Rwanda et la Tunisie. Elle devrait aboutir sur une coopération solide entre les pays partenaires et les organisations financières internationales telles que la Banque mondiale, la Banque africaine de développement et le Fonds monétaire international, pour promouvoir l’investissement privé dans ces pays.

Source: Cameroun Tribune

Facebook Comments