Cameroun: le Président Paul Biya sévit dans le camp des notaires

0
299
TCL TV

Le Président Paul Biya a décidé de passer au respect des textes en faisant le grand nettoyage dans le camp des notaires au Cameroun. Il s’agit pour M. Biya de veiller à ce que ceux qui doivent aller à la retraite, partent effectivement à la retraite. Mais, pourquoi devenir subitement rigoureux maintenant où la crise anglophone bat son plein?

Le Président Paul Biya face au camp des notaires du Cameroun
Le Président du Cameroun Paul Biya a décidé de sévir dans le camp des notaires en envoyant à la retraite une bonne partie des membres de ce corps qui ont atteint la limite d’âge jamais respectée auparavant au Cameroun. L’opinion nationale camerounaise s’interroge sur la prise subite de conscience du Président Paul Biya qui joue maintenant la carte de la rigueur et de la transparence.

Au Cameroun, il n’est pas rare de voir des notaires âgés de 80 ans et encore en fonction, alors que la limite d’âge est de 60 ans. Sans donner de réponses objectives à cet état de fait, le Président Biya a envoyé à la retraite pour raison de limite d’âge atteinte, 24 notaires dont de hauts responsables dans le corps du métier.

Bien d’observateurs de la vie publique camerounaise voient dans les mesures prises par le Chef de l’Etat, une action pour déstabiliser ses adversaires politiques surtout qu’avec la crise anglophone qui met le Cameroun en ébullition politique constante, les choses ne semblent pas aller comme le souhaite Paul Biya.

Ainsi en a t-il profité pour se débarrasser d’un adversaire de poigne, en la personne de Me Abdoulaye Harissou, baron des notaires à Garoua, qui serait très proche du prisonnier politique internationalement reconnu, à savoir Marafa qui est dans le viseur même des USA. Me Harissou a été interpellé par le Tribunal militaire de Yaoundé pour «outrage au Président de la République», et d’autres griefs

Par David-gone

Facebook Comments