Cameroun: Les abeilles font plusieurs victimes dans une école à Buéa

0
465
Attaqué par un essaim d'abeilles.
TCL TV

Les indiscrétions évoquent une attaque mystique des personnes qui ont décidé d’entériner une année blanche dans cette zone anglophone.

Dans la matinée du mardi, 16 mai, un essaim d’abeilles s’est invité dans le campus de l’école GHS de Buéa Town, prenant pour cible un groupe d’élèves qui faisaient le Travail Manuel (TM). Ces élèves ce sont rués dans les salles, ainsi, s’est installée une panique générale dans l’établissement. L’administration, sous le choc de cette attaque hors du commun, a dû libérer dare-dare les élèves et les enseignants.

Elèves du GHS de Buéa dans la rue à la suite une attaque d’abeilles

Madame Georgina Enanga, Principal confirme les faits: « une dizaine d’élèves ont été conduits à l’hôpital suite à ce phénomène ». « les abeilles se sont attaqués à un groupe d’élèves qui effectuaient des travaux manuels dans l’enceinte de l’école. Apeurés, ceux-ci se sont rués dans des salles de classe, créant la panique générale », explique-t-elle.

Sur la toile, un doigt accusateur est pointé sur ces activistes de la crise anglophone qui voudraient à tout prix et par tous les moyens un échec définitif de l’année scolaire 2016-2017 dans le sous système anglophone. Pour atteindre leur objectif « peu citoyen », les activistes auraient par cet acte employé des moyens mystiques, apprend-on. Journalducameroun.com a rapporté quelques réactions d’internautes indignés: «envoyez une fois la chacala»; «où sont les policiers pour intervenir ?»; «la fin n’est pas loin». Le temps nous en dira-t-il plus?

Actu-Plus.cm: Franck Olivier BIYA

Facebook Comments