Le Cameroun présente 359 milles candidats aux examens de l’OBC

0
485
TCL TV

Les effectifs de candidats enregistrés pour la session de 2017 ont connu une baisse de 961 par rapport au total de 360 758 élèves ayant affronté le probatoire et le Baccalauréat en 2016.

«Tout est prêt pour que les examens de la session 2017 se déroulent convenablement sur l’ensemble du territoire national», c’est par ces propos que le directeur de l’Office du Baccalauréat du Cameroun (OBC), Zacharie Mbatsogo faisait jeudi, 18 mai, l’état de lieux des préparatifs du Probatoire et du Baccalauréat d’enseignement général et technique.

Pour la session 2017 ; l’institution indique avoir enregistré un nombre de 359 797 candidats aux examens cités dont 285 539 sont issus de l’enseignement secondaire général et 74 219 pour la technique. En 2016, les deux groupes d’enseignement enregistrait respectivement 285 352 et 73 406 candidats en 2016.

Une observation générale faite jeudi par l’OBC, laisse à voir une baisse des effectifs dans les régions. Seuls l’Extrême-Nord (+4,59%) et le Nord (+3,18%) ont connu une augmentation du nombre d’élèves inscrits au probatoire et au Baccalauréat. Dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, la courbe des inscriptions a une légère tendance baissière avec notamment 1 651 candidats en 2017 contre 1 679 en 2016 (Nord-Ouest) ainsi que 2 107 élèves pour cette session contre 2 191 en 2016 (Sud-Ouest).

Les troubles qui ont paralysé les activités scolaires dans les régions anglophones ne sont pas de nature à troubler Zacharie Mbatsogo. Pour lui, nulle place ne devrait être laissées pour des inquiétudes sur l’opportunité d’examiner les élèves des régions anglophones. «Je vous assure que les candidats aux examens de l’OBC des régions anglophones sont préparés pour leurs examens. Ils n’ont pas subi les contrecoups de la crise qui a secoué ces régions. Ils ont fréquenté de manière assez normale», a-t-il déclaré devant les hommes de médias.

Sur l’ensemble du territoire, les élèves affrontent les épreuves du Probatoire et du Baccalauréat technique industriel dès le 22 mai prochain. De leur côté, les élèves de l’enseignement général seront face aux épreuves à partir du 30 mai. L’OBC a prévu 10 72 centres d’écrit et 438 centres de pratique pour accueillir tous les candidats aux examens. Coût global des préparatifs : près de quatre milliards de Francs CFA.

Source : Journal du Cameroun

Facebook Comments