Le SDF dénonce la manipulation de certains média au sujet du financement légal des partis politiques

0
95

Dans un communiqué signé du Secrétaire général, le social democratic front (SDF), s’insurge des attaques médiatiques dont-il a fait l’objet depuis le lundi 15 mai 2017 à propos du financement légal des partis politiques.

La direction du SDF s’indigne contre les attaques portées à l’encontre de son chef au sujet des financements publics des partis politiques représentés dans les institutions. « La grande famille du SDF a été stupéfaite ce 15 mai 2017 par le comportement suspect et anti professionnel de certaines organes francophones de la presse écrite camerounaise portant des accusations graves et mensongères contre le front social démocrate-SDF et son président national le Chairman Ni John Fru Ndi sur le traitement de faveur qu’ils bénéficient de la part de l’Etat du Cameroun », indique le communiqué.

Le parti à la balance qui annonce en outre un droit de réponse et des poursuites à l’encontre des médias concernés se garde pourtant d’organiser une conférence de presse pour clarifier la gestion des fonds publics reçus depuis leur institution en 2012.

Son secrétaire général indique dans le communiqué rendu public ce jour que les explications du SDF sur cet aspect seront fournis dans le cadre d’une édition de son organe d’information et de propagande « SDF Écho » dont la parution longtemps suspendu a été relancé depuis nomination il y a 6 mois du sénateur Jean Tsomelou. L’élu des Bamboutos est le 1er francophone à occuper cette fonction depuis la création du parti en 1990.

Le principal parti de l’opposition parlementaire réaffirme sa non participation au défilé du 20 mai 2017.

Voici l’intégralité du communiqué:

Source: LebledParle

Facebook Comments