Lutte contre le terrosime: La voix du Cameroun porte à Riyad

0
24

Le ministre des Relations extérieures a représenté le chef de l’Etat, Paul Biya, au sommet sur la sécurité internationale de dimanche dernier en Arabie Saoudite.

Le Cameroun s’est joint aux membres de l’Organisation de la coopération islamique et aux Etats-Unis dimanche dernier pour aborder les questions de stabilité et de terrorisme dans le monde. S.E.M Mbella Mbella Lejeune, ministre des Relations extérieures, était porteur d’un message de paix et d’amitié du président Paul Biya au roi Salmane ben Abdelaziz d’Arabie Saoudite.

Apres avoir échangé avec le souverain saoudien a son arrivée, le représentant du chef de l’Etat a remis la lettre présidentielle a son homologue, S.E.M Adel al-Jubeir, ministre des Affaires étrangères de l’Arabie Saoudite. En compagnie de l’ambassadeur Iya Tidjani et des autres membres de la délégation camerounaise, le Minrex a ensuite regagné la salle officielle des travaux du Sommet islamico arabo-américain dont l’objectif était l’établissement d’une coopération étroite pour vaincre le terrorisme dans le monde. Les discours du roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud et celui du chef de l’Etat américain, Donald Trump, ont été les temps forts de cette rencontre. Devant un parterre d’une cinquantaine de responsables arabo-musulmans, le serviteur des deux grandes mosquées a invité ses hôtes à mener une coexistence pacifique au sein de l’Oummah, la communauté des croyants musulmans.

Le président américain est allé dans le même sens. Donald Trump a évoqué les questions de l’islam, les dangers de l’extrémisme et du terrorisme puis a insisté sur la nécessité de diffuser les valeurs de tolérance et de paix.

A la fin du sommet, les Etats- Unis et plus d’une cinquantaine de pays ont signé une alliance contre le terrorisme sous l’égide de l’Arabie Saoudite. Le document prévoit « de combattre le terrorisme sous toutes ses formes, de s’attaquer aux racines et d’assécher ses sources de financement ».

En marge du sommet, un centre de lutte contre l’extrémisme a été inauguré par le Roi Salmane ben Abdelaziz et le président Donald Trump, en présence des pays participants au sommet.

Cameroon-tribune

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.