Bertoua: des centaines d’armes de fabrication artisanale saisies

0
501
TCL TV

Plus de 150 armes manufacturées et de fabrication artisanale et plus de 5000 munitions tous calibres, ont été brûlées à Bertoua dans la région de l’Est par les autorités camerounaises dans le cadre de la lutte contre le braconnage,a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

Ces armes et munitions d’après le gouverneur de la région de l’Est Grégoire Mvongo qui supervisait l’opération, ont été saisies entre les mains des braconniers dans différentes localités de la région.

Selon des sources proches du dossier, « certaines de ses armes provenaient de la République centrafricaine confrontée depuis cinq ans à une instabilité sociopolitique », ce qui laisse croire que des « armes et munitions saisies et détruites ne servaient pas seulement à la chasse ».

En d’autres termes, la circulation des armes est un facteur d’insécurité, ont rappelé les autorités, raison pour laquelle la décision de les détruire a été prise, pour que « celles-ci ne se retrouvent plus en circulation et permettre à leurs détenteurs de commettre des agressions sur de paisibles citoyens ».

Une étude de la Délégation générale à la sûreté nationale (DGSN) a récemment révélé que « la crise centrafricaine est à l’origine de la forte circulation des armes dans la région de l’Est qui partage une longue frontière avec le Cameroun ».

Source: APA

Facebook Comments