Douala: Les employés de Mtn au secours du lycée bilingue de Bobongo

0
779
TCL TV

Grâce au programme “21 days of y’ello care” cet établissement public d’enseignement secondaire sera doté d’un laboratoire scientifique, entièrement équipé.

Classé 24e, après le lycée bilingue de Bafoussam 20e, lors du dernier classement des établissements rendu public par l’Office du baccalauréat, le lycée bilingue de Bobongo « petit Paris » fait partie des surprises de l’édition 2016. Situé non loin de la pénétrante Est de la métropole économique, le lycée bilingue de Bobongo est deuxième national dans le concert des établissements publics et premier dans la région du Littoral. Devant des établissements qui jouissent d’une réputation établie et surtout mieux lotis.

Des résultats plutôt satisfaisants qui contrastent malheureusement avec la qualité des infrastructures qui accueillent ses élèves. Ainsi que leurs conditions de travail. Comme bon nombre d’établissements à travers le pays, il fait face à un déficit de salles de classe. Celles existant sont faites en matériaux provisoires. Le sol est nu. Le toit perforé de part et d’autres laisse passer la lumière du jour. En saison pluvieuse, comme c’est le cas en ce moment, l’eau de ruissellement s’invite en plein cœur.

Elles sont entièrement inondées. Faute de laboratoire, les élèves de la section anglophone sont contraints de composer ailleurs où ils pourront effectuer leur épreuves pratiques. Des conditions de travail difficiles qui ne semblent pas entamer la détermination de ces apprenants et de leurs enseignants. Ce qui n’a pas laissé indifférent le personnel de Mtn-Cameroon qui va doter l’établissement d’un laboratoire scientifique digne de ce nom. A l’occasion du programme de “21 days of y’ello care” qui se tient du 1er au 21 juin, chaque année. La vieille bâtisse en matériaux provisoires, qui servait également de logement au vigile va laisser place à un bâtiment flambant neuf, construit en matériaux définitifs, entièrement équipé.

«Le bâtiment sera construit en matériaux définitifs. Le sol sera carrelé. Des paillasses, des bacs à ordures, un système d’évacuation des eaux usées. Ce sera une salle qui pourra accueillir dix apprenants qui travaillent au même moment», explique Danièl Yetna, chef de projet, “21 days of y’ello care” à Mtn Cameroon. Le projet sera réalisé en vingt et un jours seulement. Au cours duquel les employés de cette entreprise citoyenne prendront momentanément congé de leur bureau feutré pour faire couler la sueur au chantier.

Le Messager: Blanchard BIHEL

Facebook Comments