Opération ‘Epervier’: le Dg de CAMTEL interdit de sortir du pays

0
184
David Nkotto Emane, DG de Camtel
TCL TV

C’est un nouveau rebondissement dans le dossier sur les malversations financières et autres irrégularités de gestion à la Cameroon Télécommunications (CAMTEL).

Le Directeur Général David Nkoto Emane a été sommé par le Tribunal criminel spécial de ne pas quitter le territoire camerounais. La justice a ordonné le retrait de ses documents de voyage à l’international. Une décision que la police a exécuté en retirant au Dg de CAMTEL son passeport.

La CAMTEL avait été accusée de « fraude fiscale » en 2016 par un rapport du Contrôle Supérieur de l’Etat (CONSUPE) qui a dressé une liste de gestions désastreuses de l’entreprise. Dans la foulée, la Commission nationale anticorruption (Conac) a elle aussi tiré à boulets rouges sur l’entreprise. Selon elle, la CAMTEL doit la somme de 18 143 586 447 F CFA au trésor public.

Des accusations que le DG David Nkoto Emane avaient rejeté de toutes ses forces. Il avait fait savoir que l’entreprise était à jour. Il a réaffirmé que le 06 octobre 2015, l’Etat du Cameroun représenté par le ministère des Finances, d’une part, et la CAMTEL d’autre part, ont conjointement signé, une convention de compensation des dettes réciproques. Le DG Emane avait même clamé qu’il fait de la bonne gouvernance dans le secteur des télécommunications, un « principe intangible ».

Plus d’un an après, cette affaire intéresse à nouveau le Tribunal Criminel Spécial (TCS) qui s’occupe de ces ministres, directeurs généraux de sociétés publiques, maires et autres commis de l’administration qui sont jugés dans le cadre de l’opération anti-corruption Epervier.

Le TCS est désormais dirigé par Emmanuel Ndjere depuis sa nomination la semaine dernière par Paul Biya. Un nouveau coup de vent de ce magistrat de 4è grade qui apparemment veut mettre de l’ordre.

Avec ce dossier sur les malversations financières, sa première sortie depuis son entrée en fonction, Emmanuel Ndjere, le nouveau directeur du TCS veut accélérer les choses. Et cela ne fait que commencer, les jours à venir nous édifieront plus.

Source: Cameroonweb

Facebook Comments