Quatre attentats déjoués à Mora et Kolofata: Une prouesse des comités de vigilance

0
27

La nouvelle guerre que mènent les terroristes de la secte Boko Haram contre le Cameroun est constamment mise en échec par la synergie Armée-Nation comme l’attestent les attentats déjoués vendredi et samedi derniers par les comités de vigilance.

Le département du Mayo- Sava, et particulièrement les localités de Mora et Kolofata ont été les cibles d’attentats terroristes perpétrés par des membres de la secte islamiste Boko Haram en fin de semaine. Au total cinq attentats ont visé ces deux localités vendredi et samedi. Quatre d’entre eux ont été déjoués. Selon des informations recoupées auprès du ministre de la Communication, l’attentat de Mora a vu le décès du jeune kamikaze à la suite de l’explosion de la charge qu’il portait. L’on ne dénombre pas d’autres victimes, ni de dégâts en ce qui concerne les populations locales.

Dans la même journée de vendredi, trois autres attentats ont été déjoués à Kolofata, avec à la clé, une victime, l’un des kamikazes. Ce, grâce à l’intervention des éléments des comités de vigilance et des populations locales qui, aussitôt après avoir repéré les terroristes les ont pris en chasse et permis d’éviter le bain de sang souhaité par les kamikazes et leurs commanditaires. Cependant, dans la nuit de vendredi à samedi, selon Issa Tchiroma Bakary, un kamikaze s’est infiltré dans un camp du BIR à Kolofata et a actionné sa charge, faisant un mort et deux blessés parmi les soldats en faction dans cette unité.

Le ministre de la Communication rappelle que Boko Haram a changé son mode opératoire. Ainsi, si l’on était habitué jusqu’ici à voir des jeunes filles perpétrer des actes terroristes, la secte islamiste a choisi d’utiliser également des jeunes garçons. D’où l’appel à la vigilance du gouvernement dans une situation où, relève Issa Tchiroma Bakary, la période de ramadan est propice aux actions des membres de la secte islamiste en quête de ravitaillement. Le ministre de la Communication, au nom du gouvernement tient à rassurer les forces de défense et de sécurité, les comités de vigilance et les populations du soutien de tous les instants du chef de l’Etat, chef des armées face à cette épreuve. « Nous tenons à exalter la bravoure et l’efficacité de nos forces de défense et de sécurité, des comités de vigilance et des populations. Nous invitons ces dernières à continuer à apporter toute leur collaboration aux forces de défense et de sécurité par la fourniture des renseignements dont elles ont besoin en vue de l’éradication totale de la secte Boko Haram », a souligné hier le ministre Issa Tchiroma Bakary, s’exprimant au nom du gouvernement .

Par Jean Francis BELIBI
Source: Cameroon-tribune

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.