Un attentat kamikaze fait 11 morts et une trentaine de blessés à l’extrême-nord Cameroun

0
75

Cet attentat est survenu le vendredi 2 juin 2017 aux environs de 5h30 du matin dans la localité de Kolofata, département du Mayo Sava. Des victimes ont été conduites dans les hôpitaux de Mora et de Maroua pour une prise en charge rapide.

La secte islamiste Boko Haram a encore frappé. Tôt vers 5h30 du matin ce 2 juin 2017, deux kamikazes adolescentes dont l’âge se situe entre 10 et 15 ans se sont infiltrés dans la ville de kolofata département du mayo sava, Région de l’extrême-nord dans le but d’y perpétrer des attentats. « Repérées puis prises en chasse par des membres des comités de vigilance qui patrouillaient sur les lieux, les deux jeunes criminelles ont pris la direction d’un camp de personnes déplacées situé dans cette localité. L’un d’eux qui a réussi à y accéder a immédiatement actionné sa charge explosive, le second kamikaze actionnera la sienne quelques instants après dans les environs du lieu de la première explosion » explique le ministre de la communication, Issa Tchiroma Bakary dans un communiqué lu sur les antennes de la télévision nationale.

Selon le porte parole du gouvernement, le bilan fait état de 11 morts dont les deux kamikazes et une trentaine de blessés dont dix dans un état grave. Ils ont été conduits à l’hôpital de district de Mora et de Maroua pour y recevoir des soins intensifs. Le Chef de l’Etat, Paul Biya, a adressé ses condoléances aux familles des victimes.

Ericien Pascal Nguiamba, Yaoundé Info

Facebook Comments