Affaire Bala: les dessous du courrier envoyé aux évêques ce week-end

0
148
TCL TV

Un document, abondamment cité hier sur les chaînes de télévisions, fait croire que le Vatican mettrait la pression sur les évêques camerounais pour qu’ils s’en tiennent « aux conclusions des autorités ». Il n’en est rien.

Il s’agit d’une manipulation. Le courrier n’est pas du Vatican, mais de Mgr Philippe Mousset, évêque de Périgueux et Sarlat. Il n’est pas adressé à l’Épiscopat camerounais, mais aux fidèles du diocèse de Bafia, dont un prêtre officie dans le diocèse de Périgueux et Sarlat. Mais encore, la version qui circule sur les réseaux sociaux est fausse.

Le Courrier de Mgr Philippe Mousset a été publié le 06 juillet, sur le site du diocèse. Mais il a été malicieusement repris et falsifié avec l’ajout de cette mention : « La chair est faible. Nous ne sommes que des mortels. Nous exhortons les fidèles à s’en tenir aux conclusions des officiels ».

Ebugnti a saisi le diocèse de Périgueux et Sarlat, sa réponse vous sera communiquée dès que disponible. Il s’agit là d’un acte posé à dessein pour manipuler l’opinion, abuser de la crédibilité d’une prélat Français pour tenter de décourager la mobilisation contre la tentative d’étouffement de ce qu’il convient déjà d’appeler Balagate.

Mais surtout une preuve de plus, s’il en fallait, qu’il y a bel bien mensonge d’Etat autour de l’assassinat Mgr Jean-Marie Benoit Bala. L’ambition des « forces obscures », dont parlaient les évêques dans leur déclaration de 13 juillet 2017, semble clair : discréditer l’épiscopat du Cameroun dans le front engagé contre elles et enrayer le front populaire qui s’est constitué spontanément contre l’assassinat brutal et odieux de l’évêque de Bafia.

Source: ebugnti.wordpress.com

Facebook Comments