Cameroun : un adolescent tue son père à Ngaoundéré

0
229

Agée de 59 ans, la victime était un notable du lamidat de la ville.

En fin de semaine dernière, la ville de Ngaoundéré a été le théâtre d’une scène d’horreur. Adamou Dantouma, 59 ans, a été retrouvé baignant dans son sang, dans sa chambre. Il a été décapité par son fils. Après son forfait, l’adolescent de 17 ans se serait d’abord évaporé dans la nature avant de se rendre.

D’après des informations relayées par la Crtv, le présumé assassin réclamait une somme d’argent à la victime. L’adolescent en avait l’habitude, lui qui, d’après la Crtv, estimait moins bénéficier des largesses de son père que ses frères. La victime était polygame. Pourtant, le présumé assassin avait abandonné ses études pour devenir « mototaximan » et gagner son pain.

Dans la ville de de Ngaoundéré, il se dit que las des indélicatesses (désobéissance, coups de vol, etc) de son fils, Adamou Dantouma aurait décidé, en sa qualité de notable, de l’envoyer dans une prison traditionnelle afin de le recadrer. Le présumé assassin en aurait décidé autrement. C’est ainsi qu’il a décapité son père, laissant le foyer polygamique dans la consternation. Il n’est pas exclu que dans ce projet, l’adolescent n’ait pas agi seul. Les enquêtes se poursuivent. La victime a été inhumée dans la tradition musulmane.

Source: journalducameroun.com

Facebook Comments