Deux Camerounais seraient pris en otage au Tchad

0
138

Selon des sources au sein de la communauté camerounaise au Tchad, le kidnapping a eu lieu dans la matinée de ce lundi 10 juillet 2017.

L’on ignore encore les circonstances de cet enlèvement qui est à la Une des commentaires au sein de la communauté camerounaise à Ndjamena, la capitale du Tchad. Cependant, il se raconte avec certitude que deux hommes cagoulés et armés, ont pris en otage ce lundi matin à Ndjamena, Paul Foba et dame Iyo Mongo, deux camerounais employés de la société Express Union, filiale du Tchad. Nos sources affirment aussi que les services de renseignement et de sécurité du Tchad ont lancé une opération de recherche pour trouver les otages.

Joint au téléphone ce midi par Cameroon-info.net, la direction générale de la société Express-Union à Douala au Cameroun, a promis de rappeler notre rédaction pour confirmer ou informer cette information.

Sur le site de cette entreprise, il est indiqué qu’EXPRESS UNION Tchad est la deuxième filiale du Groupe après le Cameroun. Elle a été créée en 2007 avec pour siège social N’Djamena.

EXPRESS UNION Tchad dispose aujourd’hui d’une couverture nationale de plus de 40 agences dont 25 en province. Elle est la principale institution financière de proximité à Ndjamena, et dans toutes les autres régions du pays.

EXPRESS UNION Tchad ne se positionne pas comme une institution supplémentaire sur le marché, mais comme une autre dimension de la microfinance et du transfert d’argent.

EXPRESS UNION Tchad est spécialisée dans quatre métiers fondamentaux. Il s’agit entre autres de l’épargne, l’investissement, les placements et le transfert d’argent national et international, qui lui permettent irréfutablement de donner entière satisfaction à sa clientèle très diversifiée (particuliers et entreprises).

Source: cameroon-info.net

Facebook Comments