Fritz Ntone Ntone humilié par le ministre Grégoire Owona

1
453
TCL TV

C’est la loi du plus fort. Le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala, Fritz Ntone Ntone, vient de subir une grosse humiliation de la part du ministre du travail et de la sécurité sociale, Grégoire Owona.

Fritz Ntone Ntone voulait licencier 10 délégués du personnel de la communauté urbaine de Douala pour « faits non établis et entrave à fonctions de délégués du personnel ».

A cet effet, il a envoyé une demande à la Délégation régionale du travail et de la sécurité sociale du Littoral, afin que celle-ci valide le licenciement. Mais à sa grande surprise, il essuie un premier échec, sa demande a été refusée.

Mais le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala ne va pas baisser les bras, ni abandonner de sitôt. Très rapidement, n’étant pas satisfait de la première décision, il fait un recours auprès de Grégoire Owona, ministre du travail et de la sécurité sociale.

Contre toute attente, Grégoire Owona a confirmé « la décision de la Délégation régionale du travail et de la sécurité sociale du Littoral, à savoir le refus d’autorisation de licenciement des dix délégués du personnel de la communauté urbaine de Douala ».

Grégoire Owona sans s’arrêter là intime l’ordre à Fritz Ntone Ntone de réintégrer les dix délégués à leurs fonctions. Et comme si cela ne suffisait pas, le ministre lui demande de « procéder aux paiements des indemnités égales aux salaires afférents à la période de leur suspension, conformément aux dispositions de l’article 130 (4) du Code du travail ».

Le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala, Fritz Ntone Ntone, toute honte bue, ne peut que s’exécuter, au risque de subir un deuxième affront.

Ci-dessous la lettre que l’administrateur principal du travail et de la prévoyance sociale a envoyée à Fritz Ntone Ntone

Source: cameroonweb.com

Facebook Comments