Insécurité: Le Cameroun serait-il sous la menace d´une secte terroriste turque ?

0
269
A masked member of Hamas stands in front of a banner depicting Turkey's Prime Minister Tayyip Erdogan during a protest in Central Gaza Strip June 4, 2010, against Israel's interception of Gaza-bound ships. Israeli marines stormed a Turkish aid ship bound for Gaza on Monday and at least nine pro-Palestinian activists were killed, triggering a diplomatic crisis and an emergency session of the U.N. Security Council. REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa (GAZA - Tags: POLITICS CIVIL UNREST)
TCL TV

Les islamistes de Fetö identifiés au Cameroun à travers plusieurs activités socio-économiques représenteraient un danger pour les autorités de Yaoundé.

D´après le quotifien Le Messager du mercredi 19 juillet 2017, des islamistes de Fetö identifiés au Cameroun à travers plusieurs activités socio-économiques représenteraient un danger pour les autorités de Yaoundé. L´information a été lâchée au cours d´un point de presse à la résidence de l´ambassadeur de Turquie au Cameroun. Au cours de cette rencontre, Murat Ülku indique qu´ « il y a des transferts de fonds fréquents de la Turquie vers le Cameroun et non dans le sens contraire ».

En effet, l´on accuse le Fetö d´être derrière le commando qui a fait des victimes parmi lesquelles près de 250 morts et des dégâts matériels énormes en Turquie l´année dernière. A bord d´engins lourds et d´une logistique sophistiquée, les assaillants ont réussi à infiltrer différents rouages du régime pour prendre possession du pouvoir. « C´est un choc énorme qu´a vécu le peuple turc face à ces hommes sans foi ni loi », se rappelle le diplomate. A en croire ses propos, il y a eu 78 interpellations et après exploitation, on a pu obtenir des preuves de ce que le complot contre la Turquie était l´oeuvre d´un groupe islamiste piloté par un imam turc résidant aux Etats-Unis, Fethullah Gulen.

D´après certains éléments, cette organisation ferait du blanchiment d´argent, le lavage de cerveaux, de la tricherie et des activités illégales, peut-on lire dans le journal. Dans la même lancée, ce groupe terroriste disposerait d´un réseau d´associations locales, d´hommes d´affaires, d´établissements scolaires, des titres de presse, de maisons d´édition, de radio et autres.

Si ces informations s´avèrent vérifiées, il y a lieu de craindre un réveil subit de ce groupe terroriste ou une probable fusion avec Boko Haram qui perturbe déjà assez la tranquilité des populations. Par conséquent, le diplomate turc en appelle à la vigilance des autorités administratives camerounaises. Même si une question demeure, celle de savoir comment s´ils préparent un projet macabre pour le Cameroun?

Source : Le Messager, par Lore E. SOUHE

Facebook Comments