Ngaoundaye: la frontière entre le Cameroun et la RCA fermée

0
82

Cette décision des autorités camerounaises a pris effet lundi, à la suite d´un regain de violence entre les fractions de la junte Seleka et anti-Balaka

Les autorités camerounaises ont fermé la frontière reliant ce pays avec la République centrafricaine lundi, 17 juillet 2017. En cause un regain de violence à Ngaoudaye entre les membres des groupes seleka et anti-Balaka.

Le Cameroun a été mis en état d´alerte au sujet de cette situation la semaine dernière, lorsque le sous-préfet de Ngaoudaye, localité centrafricaine, s’est présenté aux autorités militaires camerounaises à Touboro dans la région du Nord-Cameroun. Il s’y était réfugié pour échapper aux violences

Jean Benoît Boumtap a été pris en charge par les autorités camerounaises et se trouve «sous bonne protection». A la suite de cela, le dispositif militaire a été renforcé au niveau de la frontière qui sépare les localités de Ngaoudaye (RCA) et de Touboro (Cameroun). Puis celle-ci a été fermée.

Une décision consécutive aux confrontations récurrentes entre les groupes rebelles centrafricains Seleka et anti Balaka. «La lutte se serait exacerbée depuis que le piquet des militaires camerounais de la Minusca, posté à Ngaoundaye a été levé. Ce dispositif aurait été démantelé à la demande du député de Ngaoundaye», affirme le quotidien camerounais Le Jour dans son édition de lundi.


Source : APANEWS

Facebook Comments