Pont aérien: Yaoundé et Bamenda, à nouveau reliés 28 ans après

0
306
TCL TV

C’est le secrétaire général auprès de la communauté urbaine de Bamenda qui a donné le ton : « Il a fallu du temps », a t-il déclaré dans son propos à l’occasion du retour de la liaison aérienne civile entre Bamenda et Yaoundé, de manière officielle.

En effet, c’est depuis 1988 qu’un appareil volant de type commercial n’avait plus atterri dans la capitale de la région du Nord-Ouest, a-t-il dit. Il tenait à le réaffirmer au moment où la compagnie aérienne nationale qui traverse des moments difficiles, fait sa mue.

En tout cas, Edgar Alain Mebe Ngo’o a été affirmatif. La réhabilitation de la ligne Yaoundé-Bamenda rentre dans un long processus qui vise la rentabilisation du transport aérien au Cameroun.

Du coup, la cérémonie officielle qui avait pour cadre l’aéroport de Bafut ce 20 juillet, doit être considérée comme un pas de plus, sinon un pas de nouveau.

Seulement, a reconnu le ministre des transports, beaucoup reste à faire. A ce propos, il a été donné de constater que les abords du tarmac, qu’est la piste d’atterrissage de l’aéroport, présentait des signes d’un abandon. On a pu constater aisément qu’un travail de fond a été abattu pour remettre à jour l’infrastructure.
Comme le dira Ernest Ndikum, le directeur général de Camair-co, Bamenda doit redevenir une destination touristique. Aussi, selon les responsables de Camair-co, Bamenda marque une étape importante en ce qu’elle consolide l’extension stratégique de l’entreprise sur l’ensemble du territoire national.

Pour l’heure, les deux MA 60 qui ont permis de rallier Yaoundé et Bamenda hier, seront des atouts majeurs. L’un deux a d’ailleurs été baptisé le Mantung, en guise de reconnaissance des efforts actuellement déployés.

© Emergence : Hervé Ndombong

Facebook Comments