Port autonome de Kribi: les conteneurs arrivent !

0
38

Le contrat de concession pour l’exploitation du terminal dédié a été signé hier entre le PAK et le groupement Bolloré-CMA-CGM-CHEC, en présence du ministre des Transports.

Le compte à rebours est lancé. Plus que 90 jours voire moins, et le port autonome de Kribi (PAK) sera effectivement opérationnel avec toutes ses composantes. Le plus visible étant le bal des arrivées et départs de navires chargés de conteneurs, eux-aussi remplis de biens marchands divers. Hier, 25 juillet 2017, la joie a donc débordé l’océan. Et l’histoire retiendra que c’est au site du PAK qu’a été signé le contrat le plus attendu. Après de fortes négociations, le PAK a signé le contrat de concession pour l’exploitation et le développement du terminal à conteneurs avec le groupement Bolloré –CMA – CGM – CHEC. Ce contrat d’une durée de 25 ans, porte sur le financement, l’exploitation, le développement, l’entretien et la maintenance du terminal à conteneurs du PAK. Les investissements attendus du concessionnaire sont estimés à environ 235 milliards de F incluant les droits d’entrée, le rachat des équipements de la phase I, la participation à la phase II et le renouvellement des équipements tout au long du contrat.

Le contrat de concession pour l’exploitation du terminal dédié a été signé hier entre le PAK et le groupement Bolloré-CMA-CGM-CHEC, en présence du ministre des Transports.

Quant aux retombées financières, l’Etat du Cameroun attend du concessionnaire : un droit d’entrée de 50 milliards de F, une redevance annuelle fixe de 13 milliards de F, une redevance variable fixée à 23% du chiffre d’affaires annuelle, 50% des pénalités de stationnement payés par les usagers et une redevance exceptionnelle d’un montant de 6 milliards de F. En plus des recettes attendues, l’exploitation du terminal à conteneurs du PAK devrait relever les défis de la réduction des coûts et de données de passage portuaire des marchandises à l’importation tout comme à l’exportation et en transit vers les autres pays, notamment ceux de la sous-région Afrique centrale. Le concessionnaire a également pris l’engagement de recruter 80% de nationaux sur l’ensemble du personnel appelé à exercer sur le terminal à conteneurs.

La cérémonie de signature du contrat de concession pour l’exploitation et le développement du terminal à conteurs du PAK présidée par le ministre des Transports, Edgard Alain Mebe Ngo’o, a connu les présences de plusieurs personnalités. Pas moins de cinq membres du gouvernement. Les ambassadeurs de France, de Chine et du Congo étaient également les témoins de l’évènement.

Pour mémoire, le terminal à conteneurs ainsi concédé est un ensemble de 350 m de quai avec les ouvrages et équipements pour une durée maximale de 60 mois (Phase 1) puis par la suite 700 m de quai avec les ouvrages et équipements y associés (Phase 2).

La parole aux acteurs

Edgard Alain Mebe Ngo’o: « L’objectif est de faire du port de Kribi un port compétitif »
Ministre des Transports.

« La signature de ce contrat de concession marque véritablement le début de l’opérationnalisation de l’exploitation du port autonome de Kribi. Avec cette signature, le président de la République vient de donner une accélération majeure au processus qui conduit le Cameroun vers l’émergence. Sur 25 ans, le concessionnaire va payer un droit d’entrée et de redevance pour 1300 milliards de F et va investir plus de 84 milliards de F. L’objectif est de faire du port de Kribi un port compétitif. »

Olivier de Noray: « Nous travaillerons pour avoir de bons résultats »
Directeur général ports et terminaux du groupement Bolloré.

« Il nous faut trois mois pour mettre en place un service administratif. Ce délai est aussi pour l’installation de tous nos équipements. Cela nous permettra également de boucler le recrutement du personnel. Mais, si nous pouvons accomplir ces tâches le plus rapidement possible, nous le ferons. Nous travaillerons pour avoir de bons résultats. Nous sommes au service de l’émergence du Cameroun. Nous avons un contrat de 25 ans qui certainement sera renouvelé, vu le travail que nous allons effectuer. »

Richard Mfeungwang: « Que les choses soient effectives »
Président du Syndicat national des auxiliaires de transports et de transit.

« Mon regard est assez positif après la signature du contrat de concession de la gestion du terminal à conteneurs entre le port de Kribi et le groupe Bolloré. Je souhaite tout simplement que les choses soient effectives, que nous ne soyons pas là à attendre encore des années avant de voir le port de Kribi lancer effectivement ses activités. Nous sommes impatients de voir ce port vivre pleinement. Nous tous, les acteurs portuaires, attendons donc vivement le décollage effectif du port de Kribi. »

Source: Cameroon-tribune

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.