Abong-Mbang : Deux gardiens de prison en détention

0
273

Ils sont accusés de complicité et de négligence à gardien ayant entrainé l’évasion d’un prévenu dangereux.

Depuis le 27 juillet 2017, Joël Zaboule Mbarndouka et Oussoumanou Garga, tous gardiens major à la prison centrale de Bertoua, ainsi que la nommée Estelle Voundi, ménagère dans la même ville, sont écroués à la prison principale d’Abong-Mbang, chef-lieu du département du Haut- Nyong. Ils y ont été placés par le commissaire du gouvernement du tribunal militaire de Bertoua. Ils sont accusés de complicité et de négligence à gardien ayant entrainé l’évasion d’un prévenu dangereux de la prison centrale de Bertoua.

En effet, le 18 juillet dernier, Jean Félix Atangana, détenu pour tentative de vol avec port d’arme à feu en coaction, port et détention illégaux d’armes et munitions de défense, arrestation, séquestration et menaces sous conditions, avait pris la poudre d’escampette alors qu’il était escorté par les deux gardiens de prison mis en cause. D’après une source, le fugitif avait sollicité une demande d’escorte pour se rendre dans une banque de la place à Bertoua. C’est ainsi que les deux gardiens ont signé chacun un engagement pour l’escorter.

Seulement, au cours de la mission, non seulement les deux gardiens ont pris l’initiative de se mettre en tenue civile, mais le gardien Zaboule a convaincu son camarade de le laisser escorter seul le prévenu. Tout en lui remettant une somme de douze mille Fcfa comme frais d’escorte. Après avoir fini ses opérations bancaires, au lieu de retourner à la prison, Jean Félix Atangana et le gardien Joël Zaboule se rendent plutôt au domicile de la nommé Estelle Voundi, nièce du fugitif, dans un quartier de la ville de Bertoua.

Le gardien sera sauvagement bastonné. Après ce forfait, les deux complices et le fugitif prennent la poudre d’escampette. Le gardien sera libéré et conduit à l’hôpital régional de Bertoua et Estelle Voundi à la police judiciaire. Au sortir de son coma, 24 heures plus tard, le gardien Zaboule se rend à la police judicaire pour porter plainte contre Estelle Voundi. Mais ce dernier sera arrêté.

Les enquêteurs ont par la suite servi une convocation au gardien Oussoumanou Garga. Après le bouclage des enquêtes, le commissaire du gouvernement a décidé de placer les trois suspects en détention préventive à la prison d’Abong-Mbang.

© Source : Mutations : Sébastian Chi Elvido

Facebook Comments