Cameroun : des souris rongent des cadavres à l’hôpital central de Yaoundé

0
58

Le phénomène a été constaté durant la semaine du 14 au 20 août.

Des souris ont réussi à pénétrer la morgue de l’hôpital central de Yaoundé où elles ont rongé pieds, oreilles et orteils de deux cadavres qui y sont conservés, a appris samedi Journalducameroun.com, auprès d’une source introduite.

Le constat a été fait par les « morguiers » [expression utilisée pour désigner des personnes qui travaillent dans une morgue, Ndlr]  dudit hôpital entre le 14 et le 15 août dernier, lors d’une visite de routine. Surpris de voir les deux corps rongés, ils ont entamé une fouille de la morgue qui a débouché sur la découverte d’une niche de rongeurs. Une trouvaille confirmant que les mutilations subies par les dépouilles sont dues à des souris.

Confus, les « morguiers » alertent aussitôt le surveillant général de l’hôpital qui informe à son tour, le Pr Pierre Joseph Fouda, directeur de la formation sanitaire, lors d’une réunion de coordination tenue dans la matinée du mercredi 16 août.

Informé, le directeur conduit une petite délégation pour inspecter les lieux et toucher du doigt ce phénomène pour le moins étrange, lorsqu’on sait que dans un tel milieu, les températures sont en dessous de 0°c, température où toute forme de vie est quasi-impossible pour des rongeurs en Afrique.

Par la suite, des réunions de crise se succèdent au sujet de cette trouvaille. Lundi, le 21 août, le directeur a ordonné que les trous découverts soient fermés. A l’issue d’un brainstorming, une équipe de maintenance consultée va confirmer que la réfrigération de la morgue est défectueuse à certains endroits, ce qui rend possible la découverte des souris.

En rappel, la morgue réhabilitée de l’hôpital central de Yaoundé a été inaugurée le 21 décembre 2015.

©Source: Journalducameroun.com, Jean Christian Nselel

Facebook Comments