Cameroun – Mercy Ships : le bateau est là

0
135

L’accueil technique du bateau hôpital s’est effectué hier, 16 août, au port de Douala.

La silhouette de l’énorme navire se découpe sur le tableau de l’horizon, devenant de plus en plus nette à mesure qu’il approche du quai. Le « Africa Mercy », plus communément appelé « Mercy Ships », du nom de l’Ong qui l’utilise, a accosté hier, 16 août 2017 au port de Douala. Guidé par des embarcations du Port autonome de Douala (Pad) depuis la bouée de base, le bateau hôpital, qui passera dix mois au Cameroun sur invitation du chef de l’Etat, a pris son espace sur le quai à bâbord (côté gauche) peu avant 13h, sous les youyous et les chants d’un groupe de volontaires présents à son arrivée. Des chants, de la musique, des salutations enthousiastes, il y en avait aussi en provenance du bateau, sur lequel flottaient les drapeaux de très nombreux pays : Australie, Brésil, Cameroun, Grande-Bretagne, France, Grèce, Mali, Suisse, RD Congo, etc.

Sur le quai, le directeur général du port autonome de Douala, Cyrus Ngo’o, a souhaité la bienvenue au Cameroun au capitaine John Borrow, avec lequel il a brièvement échangé, avant de s’adresser à d’autres responsables de l’équipage descendus également sur la terre ferme. « C’est un accueil technique », expliquera un responsable du Pad, ajoutant qu’un certain nombre de services vont être rendus au bateau hôpital tout le long de son séjour à Douala, sous la supervision des autorités portuaires : patrouilles sur le plan terrestre et sur le plan d’eau, renfort des contrôles, ravitaillement en eau potable, approvisionnement des soutes, enlèvement des déchets (huiles polluées, eaux usées, ordures ménagères, déchets médicaux), etc.

D’une longueur de 152 m et d’une largeur de 23,7 m, ce bateau fait penser à un immeuble horizontal. Selon sa fiche technique, l’hôpital y occupe un espace d’environ 1200 mètres carrés, superficie subdivisée en différentes parties : cinq salles d’opérations, une salle de réveil, une unité de soins intensifs et plusieurs salles d’hospitalisation totalisant 82 lits.

Entre autres prestations, le personnel médical à bord est outillé pour des opérations chirurgicales, des interventions orthopédiques et des réparations de fistules obstétricales. L’hôpital dispose d’un scanner, d’un service de radiologie, d’un laboratoire et d’un microscope numérique qui permet un diagnostic par Internet.

Source: Cameroon-tribune, Alliance NYOBIA

Facebook Comments