Cameroun: Paul BIYA octroie 2 milliards pour la rentrée scolaire

0
283
TCL TV

Cette subvention du Chef de l’Etat vise à alléger les charges liées au fonctionnement des établissements privés laïcs et confessionnels et sera équitablement répartie entre les ministères des enseignements secondaires et de de l’éducation de base. Donc un milliard (1 000 000 000) de nos francs pour chacun des départements ministériels.

C’est un secret de polichinelle, les conditions de travail des enseignants, notamment dans les secteurs privés confessionnels et laïcs ne sont pas toujours bonnes. On se souvient d’ailleurs de cette grève des enseignants qui a paralysés les établissements scolaires à la fin de l’année scolaire 2016-2017. Les enseignants réclamaient des arriérés de salaires allant jusqu’à 60 mois et d’autres revendications ayant trait à l’amélioration de leurs conditions de travail. Promesse avait été alors faite de prendre des mesures concrètes comme solutions aux doléances des ouvriers de la craie.

Au moment ou élèves et enseignants s’apprêtent à reprendre la route des classes, la mesure présidentielle vient elle apporter la solution à tous les problèmes ? Rien n’est moins sur. Pour le reste voici le communiqué du ministre des enseignements secondaires parvenu à notre rédaction:

« Le ministre des Enseignements secondaires porte à la connaissance, des secrétaires nationaux, des secrétaires à l’éducation et des fondateurs d’établissements privés d’enseignement secondaire, et normal ayant sollicité la subvention financière de l’Etat pour l’exercice budgétaire 2017, que la décision portant répartition de la dite subvention a été pu bliée et peut être consultée dans les secrétariats nationaux, les délégations régionales des Enseignements secondaires ou au site Internet suivant du ministère des Enseignements secondaires : www.minesec.cm.

Cette décision est la concrétisation de la mesure spéciale prise par Son Excellence Paul BIYA, président de la République, chef de l’Etat qui, dans son souci constant d’améliorer les conditions de travail des enseignants et d’alléger les charges liées au fonctionnement des établissements privés laïcs et confessionnels, a bien voulu leur octroyer une subvention de deux milliards (2 000 000 000) de francs CFA dont un milliard (1 000 000 000) au ministère des Enseignements secondaires et un milliard (1 000 000 000) au ministère de l’Education de base. »

Yaoundé le 18 août 2017

Le ministre des Enseignements secondaires,
(é) Jean Ernest MASSENA NGALLE BIBEHE

DECISION N°475/17/MINESEC/CT1/DRFM/DESG/DESTP/DEN DU 18 AOUT 2017 (Cliquer ici pour télécharger la décision)

© Source: Actu-plus.cm avec Camer.be

Facebook Comments