Préparatifs de la CAN 2019 : On attend la CAF

0
159
TCL TV

La mission d’inspection va visiter les infrastructures proposées par le Cameroun du 20 au 28 août prochain.

Annoncée depuis le début du mois d’août en cours, alors qu’initialement prévue en septembre prochain, c’est en fin de week-end que la mission d’inspection de la Confédération africaine de football (CAF) arrive au Cameroun. L’objectif est bien sûr de se faire une première idée de l’état d’avancement des principaux chantiers relatifs à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019. L’équipe travaillera avec le Comité d’organisation local de la CAN (COCAN), mis sur pied récemment par le chef de l’Etat. Ce, durant son séjour prévu du 20 au 28 août 2017. Il s’agira de la toute première descente de la CAF sur le terrain depuis l’attribution de la compétition au Cameroun

La mission, forte de six membres selon des sources proches de la CAF, sera conduite par l’Egyptienne Shereen Aly Arafa, directeur des compétitions à la CAF. Cette dernière sera accompagnée d’experts de la Confédération, notamment un membre de la Commission médicale, un autre de la Direction du tournoi, un officier de sécurité ainsi qu’un représentant de Lagardère Sports qui dispose des droits exclusifs de diffusion du signal TV jusqu’en 2028. Mais il y aura aussi, -et c’est une nouveauté-, le représentant d’un cabinet d’audit indépendant comme l’a annoncé  Ahmad, le président de la CAF lors de récentes déclarations. Pour cette première expérience, c’est le cabinet PricewaterhouseCoopers (PwC), dont Douala accueille un des bureaux, qui a été choisi. Les experts et spécialistes devraient examiner tous les secteurs à prendre en compte dans le cadre d’une telle compétition (stades, hôtels, hôpitaux, moyens de transport et de communication, aéroports, sécurité, etc.). Ce, en conformité avec le nouveau cahier de charges remis au Cameroun après la décision du Comité exécutif de la Confédération de passer de 16 à 24 équipes. Il sera donc question pour la visite d’inspection, dont la base sera l’hôtel Hilton de Yaoundé, de faire le point pour que le Cameroun puisse se réajuster par rapport aux attentes de la CAF.

Durant son séjour au Cameroun, la mission d’inspection se rendra donc sur les cinq sites retenus pour abriter la compétition : Douala, Limbé, Bafoussam, Garoua et évidemment Yaoundé où deux poules sont prévues. Plusieurs visites du même genre devraient avoir lieu d’ici au coup d’envoi de la compétition en juin 2019. Le Cameroun avait déjà accueilli une mission du même genre dans le cadre de l’organisation de la CAN féminine 2016. Même si depuis lors, le contexte et les enjeux ont changé. Mais comme le gouvernement l’a affirmé à plusieurs reprises, le Cameroun sera prêt le moment venu et tous les moyens sont mis en œuvre pour. Le président de la République, Paul Biya, en a d’ailleurs pris l’engagement le 10 août dernier, lorsqu’il a reçu les médaillés du Cameroun à différentes compétitions sportives internationales.

©Source: Cameroon-tribune, Josiane R. MATIA 

Facebook Comments