Ahmed Ould Yahya: « Notre mission n’a rien à voir avec l’avenir de la Can 2019 »

0
136
TCL TV

Ainsi s’est exprimé, jeudi, le chef de la mission de la Caf au terme d’une audience chez le ministre des Sports et de l’Education physique du Cameroun.

Le gouvernement camerounais tient à organiser la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019. Le discours tenu par le nouveau président de la Caf (Confédération africaine de football), Ahmad Ahmad, sur l’incapacité du pays à abriter une telle compétition ne semble pas avoir réussi à éteindre la motivation démontrée. Et pour preuve, le ministre camerounais des Sports et de l’Education physique, Bidoung Mkpatt, a soutenu jeudi, 07 septembre, l’engagement du Cameroun à abriter cette compétition.

A la délégation de la Caf – venue désigner et installer les membres du comité de normalisation de la Fecafoot – il a expliqué:  « Au Cameroun, la Can 2019 est considérée comme un défi national, une cause nationale que nous devons relever avec brio ».

La mission qui s’achève samedi répond à l’exigence de la Caf demandant qu’un comité de normalisation soit créé au sein de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) afin d’y trouver des solutions pour une sortie de crise.

« La mission que nous effectuons n’a rien à voir avec l’inspection ou l’avenir de la Can 2019« , a indiqué le chef de ladite mission, Ahmed Ould Yahya, au sortir de l’audience avec Bidoung Mkpatt.

La Caf devrait bientôt programmer des sessions d’inspection des chantiers de la Can 2019, après le report de la première mission,  pour des motifs « de sécurité ». Si elle avait eu lieu du 20 au 28 août comme prévu, cette mission aurait permis d’évaluer l’évolution des chantiers des formations hôtelières, l’état des formations hospitalières et des infrastructures sportives requises pour l’accueil et le confort des délégations attendues au Cameroun en juin 2019.

Source: Journalducameroun.com

Facebook Comments