Attentat-Suicide: Mercredi sanglant dans l’Extrême-Nord du Cameroun

0
320
TCL TV

Cinq personnes, quatre civils et un kamikaze, ont trouvé la mort tôt ce matin du 13 septembre 2017, à la suite d’un attentat perpétré dans une mosquée de la localité camerounaise de Sanda-Wadjiri (Extrême-Nord) et attribué à la secte islamiste Boko Haram.

Probablement venu du Nigeria voisin, le terroriste a réussi à se glisser dans la foule de fidèles concentrés dans la prière avant d’actionner sa charge explosive qui a également fait plusieurs blessés.

Présenté il y a peu par les autorités du pays comme moribond et quasiment anéanti, Boko Haram a repris du poil de la bête depuis quelque mois dans la région de l’Extrême-Nord camerounais frontalier avec le Nigeria et le Tchad.

Le 5 septembre dernier, le mouvement jihadiste avait tué trois personnes à Dzaba, avant d’enlever huit autres et d’incendier quarante-six cases et une église chrétienne.

Source: Avec APANEWS

Facebook Comments