Cameroun – Ebolowa : Deux décès suspects en 24 h

0
311
TCL TV

Deux fonctionnaires ont été découverts morts dans les circonstances troubles. Une enquête a été ouverte par la police.

Deux individus apparemment décédés par pendaison ont été découverts en l’espace de 24 heures dans la ville d’Ebolowa. Des morts suspectes de deux fonctionnaires. Un agent financier et un instituteur. D’abord dimanche, 15 octobre 2017, Gérard Owono, 35 ans, régisseur des finances de l’école des aides-soignants de la ville d’Ebolowa a été retrouvé mort.

D’après le directeur de l’école, depuis la rentrée de cette école de formation que le régisseur des finances n’a plus fait signe de vie et était recherché pour les inscriptions des étudiants.

Le corps sans vie du fonctionnaire a plutôt été découvert suspendu sur une corde dans sa chambre à coucher au quartier Matgénie. D’après des témoignages concordants, il serait mort cinq jours avant la découverte. Compte tenu de l’état de décomposition avancée du corps, Gérard Owono qui était fiancé a été inhumé le même jour dans son village vers Meyomessala.

24 heures plus tard, c’est-à-dire lundi, 16 octobre 2017, une autre macabre découverte a lieu à Bityili. Une banlieue de la ville d’Ebolowa. Jean Paul Etoundi, 41 ans, ancien directeur de l’école publique de Mendong-Bikok dans le département de la Mefou et Akono, région du Centre a été retrouvé mort. Le fonctionnaire venait à peine de séjourner dans ce village. Le corps sans vie de l’instituteur était également suspendu sur une corde dans la broussaille du village.

La police et la gendarmerie s’y sont déployées. D’après une source proche de la division régionale de la police judiciaire du Sud, en charge de ces enquêtes : « La thèse d’un homicide n’est pas à écarter ». Le corps de l’ancien directeur d’école primaire a aussi été mis à la morgue de l’hôpital régional d’Ebolowa le même jour.

© Source : Le Jour , Jérôme Essian

Facebook Comments