Cameroun : épilogue en vue dans la polémique Toko Ekambi ?

0
335
TCL TV

Accusé par son sélectionneur Hugo Broos d’avoir décliné sa convocation pour le précédent rassemblement du Cameroun, Karl Toko Ekambi a démenti cette version.

Le président du comité de normalisation de la Fédération camerounaise (Fecafoot), Dieudonné Happi, exige les explications des différents protagonistes de cette polémique.

Son cas avait fait couler beaucoup d’encre lors du dernier rassemblement de la sélection du Cameroun. En début de mois, avant le match face à l’Algérie (2-0), le sélectionneur des Lions Indomptables, Hugo Broos, cartonnait Karl Toko Ekambi qu’il accusait d’avoir décliné sa convocation. L’ailier d’Angers avait rapidement démenti ces affirmations en expliquant avoir été tout simplement zappé de la liste finale.

« Je n’ai jamais refusé de répondre à une convocation. Après avoir reçu la pré-convocation, le staff m’a appelé pour m’informer que le coach ne m’avait pas retenu dans la liste des 23. Comment peut-il dire en conférence que j’ai boycotté la sélection ? », s’était étonné le joueur de 25 ans. Quelques jours plus tard, le site Camfoot.com livrait de nouvelles révélations sur cette affaire en confirmant que l’Angevin avait d’abord été pré-convoqué puis informé de son éviction de la liste finale. Mais à la suite de la blessure d’Eric-Maxim Choupo-Moting, l’ancien Sochalien aurait été contacté pour venir en renfort, c’est là qu’il aurait refusé, affirmant ne pas être un « objet ».

Après la polémique, place aux explications. Citant des sources bien introduites, Camfoot révèle que le président du comité de normalisation de la Fédération camerounaise (Fecafoot), Dieudonné Happi, exige des explications sur cette affaire. Les deux protagonistes ainsi que le team manager Alphonse Tchami, lui qui aurait eu Toko Ekambi au téléphone à chaque fois, ont ainsi été sommés de s’expliquer par le dirigeant. Le technicien belge serait même attendu rapidement à Yaoundé. Sans doute l’occasion de connaître enfin le fin mot de l’histoire…

© Source: Afrik.com

Facebook Comments