Cameroun – Transport interurbain: 32 agences de voyages dans le viseur du ministre des Transports

0
418
TCL TV

Il leur est reproché d’exercer leurs activités dans la clandestinité.

Le ministre des Transports a publié un communiqué le 27 octobre 2017, informant les opérateurs de transports routiers interurbains qu’il a été constaté que certaines compagnies exercent leurs activités sans agrément. Selon Edgard Alain Mebe Ngo’o, ce constat fait suite à un audit de conformité que son département ministériel a effectué dans la ville de Yaoundé, et qui relèverait que des agences font du «transport clandestin».

Dans ce communiqué, le ministre indexe pas moins de 32 agences, parmi lesquelles Maryland Express, Super Amigo, La Kribienne, National Voyages, Danay Express, Musango Voyages, Marathon et Charter Express. Pour remédier à cela, le ministre des Transports donne un mois aux contrevenants «pour régulariser leur situation administrative, faute de quoi il sera procédé au retrait de leur licence de transport et, par conséquent, à la fermeture de leurs agences».

Cette sortie est intervenue un jour seulement après le préavis de grève émis par les syndicats de transporteurs, en raison de «la suspension» de Général Express Voyages. Dans la lettre transmise au ministère des Transports à cet effet, les transporteurs affirment que cette sanction est non conforme aux dispositions de la loi régissant les sanctions à infliger en cas d’infraction, dans le domaine du transport public interurbain des voyageurs au Cameroun.

En rappel, l’agence Général Voyages a été suspendue le 24 octobre dernier, à la suite d’un accident de la circulation qui a provoqué la mort de quinze personnes. Dans un communiqué rendu public le 30 octobre 2017, l’entreprise a adressé aux familles des personnes décédées ses sincères condoléances ainsi que la compassion émue de l’ensemble de son personnel. Aux blessés, elle souhaite un prompt rétablissement. Elle rassure toutes les victimes et leurs familles de ce que des mesures appropriées ont été mises en place avec l’assureur pour leur prise en charge.

Auteur: Otric NGON
⇒ Via Actu-plus.cm

Facebook Comments