Est-Cameroun: Il tue accidentellement son épouse

0
173
TCL TV

Le nommé Kobondo a également blessé sa deuxième femme et sa belle-fille au cours d’une partie de chasse vendredi dans la forêt de Boulembé, région de l’Est.

La nommée Konga, âgée d’une cinquantaine d’années, a été tuée par son mari, le nommé Kobondo, vendredi en fin d’après midi. La pauvre dame a été criblée de balles en pleine forêt, à Boulembé, un village de Mandjou, non loin de Mobé, dans la région de l’Est. Sa coépouse, Dah, s’en tire avec une blessure, tout comme sa belle-fille touchée au bras.

Les deux sont internées à l’hôpital régional de Bertoua. Selon Benoît Burne, chef du village Ndong-Mbomé, c’est une partie de chasse qui tourne ainsi au drame. Sieur Kobondo, qui pratique la chasse depuis une quarantaine d’années, était à la recherche du gibier ce jour-là.

Les trois femmes elles, étaient à la recherche de denrées alimentaires dans la forêt. Les bruits de ces dames dans la broussaille auraient fait croire au chasseur qu’il s’agissait d’un gibier. D’où les coups de feu tirés à l’aide de son « Gomta », arme traditionnelle.

A Ndong- Mbomé, Dame Konga a été inhumée samedi dernier, selon la tradition, précise le chef. Le mari a été mis aux arrêts et placé en garde à vue dans une cellule de gendarmerie de Mandjou. Le couple vivait ensemble depuis 36 ans et avait six enfants et cinq petits enfants. L’arsenal de chasse a été récupéré par les autorités administratives. Une enquête a été ouverte.

©Source: Cameroon Tribune,Pierre CHEMETE
⇒ Via Actu-plus.cm

Facebook Comments