Lions indomptables : Choupo–Moting ne reviendra certainement plus

0
191
TCL TV

Le sélectionneur national parle d’une blessure contractée par l’attaquant alors qu’il a été aperçu aux entraînements avec le groupe professionnel de Stoke City en Premier league anglaise.

Après la victoire face à Southampton le week–end dernier, Eric Maxime Choupo –Moting a repris le chemin des entraînements. En sélection nationale, il est pourtant annoncé indisponible pour le match de la cinquième journée des éliminatoires du Mondial russe 2018. Une indisponibilité confirmée par le sélectionneur national Hugo Broos ce dimanche en conférence de presse à Yaoundé. «Une fois encore, Choupo-Moting m’a écrit pour me faire savoir qu’il est blessé et qu’il ne pourra pas venir pour le match».

Le public du stade Omnisport Ahmadou Ahidjo de Yaoundé n’aura donc pas le loisir de vivre en direct la 45ème sélection d’Eric Maxime Choupo–Moting, ce samedi 7 octobre 2017 face aux Fennecs d’Algérie. Une absence qui laisse entrevoir des boudes et une probable fin de carrière internationale sept ans après l’avoir entamé. A l’aube de la Coupe d’Afrique des Nations 2017 gagnée par le Cameroun en terre gabonaise, le natif de Hambourg avait manifesté son désir de rester en club. Et c’est par une lettre adressée à la FECAFOOT, à travers son précédent club, Schalke O4, que les Camerounais l’ont appris.

Le retour se fera plus tard. Mais hélas, les sélections nationales sont alors perçues par ce dernier comme «d’inutilité» au vu du désordre pointé du doigt et surtout des choix douteux d’un sélectionneur qui se comporte davantage comme un commerçant à la solde du plus offrant. COMME LES FRÈRES MATIP Face au Nigéria, le 1er septembre dernier, remplaçant, il entre en seconde mi–temps et sortira douze minutes plus tard à cause d’un mal ressenti à la cheville selon le staff médical des Lions indomptables.

Pour certains analystes, il a mal pris le fait d’être écarté du onze de départ. Curieusement, le week–end d’après, le joueur inscrira un doublé face à Manchester United en championnat. La blessure annoncée par le joueur n’est pourtant pas déclarée sur le site internet du club anglais. Puisque le «dossard 13» était de la partie ce dimanche 30 septembre 2017, lors de la confrontation entre son club et Southampton. Mais aussi aperçu aux entraînements ces deux derniers jours.

Posture similaire aux cas des frères Matip. On se rappelle de la sortie de Joël Matip dans les colonnes du quotidien anglais «The Times» : «J’ai essayé de jouer et de représenter mon pays, de faire de mon mieux et de réaliser quelque chose. Mais, l’entourage n’était pas favorable. J’ai toujours essayé, j’ai même parlé avec l’ancien entraîneur et il a essayé de changer certaines choses. J’ai dit ok, je vais essayer de nouveau. Je l’ai essayé encore et encore, mais à un moment, il faut y mettre un terme. On ne peut pas continuer à dire, peut-être que la prochaine fois, tout ira bien».

Pour cette cinquième sortie sans enjeu dans la course au Mondial 2018, le sélectionneur des Lions indomptables a rappelé les mêmes hommes. Seul retour, celui de Clinton N’jié. L’attaquant de l’Olympique de Marseille a pris un peu plus de place dans l’effectif du club phocéen avec à la clé 5 buts en championnat.

© Repères : Hermann III Ewane

Facebook Comments