Est-Cameroun: Deux morts dont un chinois à Bétaré-Oya

0
1121
TCL TV

Selon le préfet du département du Lom-et-Djerem, Yves Bertrand Awounfac Alienou, le calme est revenu dans la localité de Mali, à quelques kilomètres de Bétaré-Oya, dans la région de l’Est.

Cette agglomération a connu des remous dans l’après-midi de mercredi, ayant entraîné la mort d’un ressortissant chinois ainsi que d’un riverain. Selon les autorités administratives, tout est parti d’une réunion organisée par le Cadre d’appui et de promotion de l’artisanat minier (CAPAM), pour régler un conflit foncier entre des riverains et une société d’exploitation minière sur un site.

« L’exploitant a une autorisation de recherche tandis que les habitants pratiquent l’activité artisanale sur le même site. Pendant la réunion, il y a eu des échanges houleux entre les Chinois et la population riveraine », précise le préfet du département du Lom-et-Djerem. A la suite de cette concertation et de la tension qui se faisait grandissante, le Chinois, porteur d’une arme, a tiré sur un riverain. Les circonstances de l’altercation ne sont pas encore précises, selon des responsables du peloton de gendarmerie de Betaré-Oya contactés.

Mais toujours est-il que ce tir a entraîné la colère des populations qui, en représailles, ont attaqué les Chinois présents et assommé mortellement l’auteur du tir. Trois autres Chinois blessés ont été évacués vers des formations hospitalières pour leur prise en charge selon le préfet.

« Nous allons organiser des descentes sur le terrain pour sensibiliser sur cette question », précise Yves Bertrand Awounfac Alienou, qui envisage la mise sur pied d’un cadre de concertation pour régler les différends entre exploitants miniers, forestiers et les populations riveraines.

Le maire de la ville, Justin Adamou Iya, a de son côté appelé les populations au calme, tout en écartant la thèse de la xénophobie. Une enquête a été ouverte pour préciser les circonstances du drame.


© Source: Cameroon Tribune, Steve LIBAM
⇒ Via Actu-Plus.cm

NB: La photo n’est qu’une illustration


Facebook Comments