Cameroun: L’Université se presse à Garoua et Bertoua

0
381
TCL TV

Deux décrets du chef de l’État ont créé hier une Faculté de médecine dans le chef-lieu de la région du Nord et une École normale supérieure dans le chef-lieu de la région de l’Est. Quid des infrastructures d’accueil ?

L’Université de Ngaoundéré compte depuis hier 8 janvier deux nouveaux établissements : une Faculté de médecine et sciences biomédicales créée par décret du président de la République dans la région du Nord à Garoua et une École normale supérieure créée dans la région de l’Est à Bertoua.

Les textes précisent que l’organisation administrative et académique ainsi que les autres modalités de fonctionnement des Facultés de l’Université de Ngaoundéré s’appliquent à ces deux nouveaux établissements « mutatis mutandis », c’est-à-dire en faisant les changements nécessaires.

Autre précision contenue dans les décrets présidentiels, le régime des études, des évaluations et des programmes d’enseignement sera fixé par arrêté du ministre chargé de l’Enseignement supérieur. Il est aussi indiqué qu’une partie du corps enseignant et du personnel non enseignant de l’Université de Ngaoundéré est transféré, par les soins du ministre en charge de l’Enseignement supérieur, dans les deux nouveaux établissements.

Quid des infrastructures d’accueil ? C’est le 13 avril 1992 que le centre universitaire de Ngaoundéré a été transformé en université. Mais il aura fallu attendre environ huit mois, le 19 janvier 1993, pour que le chef de l’État signe le décret portant effectivement organisation administrative et académique de cette université.


© Source : Le Jour : Claude Tadjon  ⇒ Via Actu-Plus.cm


 

Facebook Comments