Crise anglophone – Réfugiés: Le Mindef appelle au retour à la maison dans le Sud-Ouest

0
232
TCL TV

Selon le HCR, au moins 5277 camerounais ont fui les violences relatives à la crise anglophone et se sont installées comme réfugiés au Nigéria. Le ministre chargé de Défense au Cameroun qui vient de séjourner dans le Sud-Ouest, département de la Manyu présenté comme le principal foyer d’affrontement entre les individus se réclamant de l’Etat fictif d’Ambazonie et les forces de sécurité et de défense rassure que tout est maintenant fait pour que le calme et la sérénité règnent.

Faisant suite à la tuerie des éléments de l’Armée camerounaise dans le Sud-Ouest, notamment à Mamfé dans le département de la Manyu enregistrée dans les dernières semaines au cours des affrontements avec les partisans de la cause sécessionniste, Joseph Beti Assomo a effectué une descente sur le terrain pour s’enquérir de la situation sécuritaire et galvaniser ses troupes.

Après avoir visité ce département présenté comme épicentre des agitations sécessionnistes, le Mindef a pu se réjouir du travail effectué par les Forces de sécurité et de défense et a voulu rassuré les populations de ce que les villages désertés peuvent à nouveau être habité sans danger aucun. « Cette descente nous a permis de voir dans quelles conditions les hommes travaillent, de voir comment les villages ont été sécurisé. Même si, par ci par là, on a trouvé que certains villages ont été abandonnés », a-t-il affirmé sur les ondes de la Crtv.

 » Dans la peur, les habitants ont traversé la frontière pour se constituer, se réfugier au Nigeria. C’est l’occasion pour moi de lancer un appel à ces populations de revenir, de retrouver leurs villages qui ont été sécurisés, de retrouver leurs activités champêtres, pastorales et autres », a-t-il ajouté pour rassurer.

Dans son traditionnel discours de fin d’année prononcé le 31 décembre dernier, le Président Paul BIYA, Chef suprême des Armées qui a consacré plus de la moitié de son message à cette crise a réitéré son engagement à faire taire les querelles dans le Sud-Ouest et le Nord-Ouest. « Les opérations de sécurisation engagées à cet égard ont donné d’excellents résultats. Elles vont se poursuivre sans faiblesse, mais sans excès », a-t-il affirmé


© Source: Actu-Plus, Franck Olivier BIYA ¦ ⇒ Via Actu-Plus.cm


Facebook Comments