Cameroun – Crise Anglophone: Les sécessionnistes tuent un « traitre »

0
421
TCL TV

Accusé de trahison, le nommé Sule a été froidement assassiné ce mercredi dernier à Bui, dans le Nord-Ouest.

L’infortuné est reproché d’être de connivence avec les forces de sécurité et de défense, apprend-on.

Mercredi 7 février 2018, une bande armée de cinq personnes débarquent à bord de deux motos dans un grand carrefour de la place au lieu dit « Seven Doors ». Tout de suite, des coups de feu se tiennent en l’air. C’est le sauve qui peut dans le coin. Tous ceux qui étaient présent ont pris la fuite.

C’est ainsi que Sule va se dirigé à son domicile au quartier Kikaikom tout en se faisant suivre par les assaillants, indique une source. Une fois chez lui, ces derniers vont le tirer dessus et va succomber sur le champ.

Depuis quelques mois, les séparatistes n’épargnent pas les personnes considérées comme des traitres. Selon des sources introduites, Sa Majesté Abang Ashu, chef du village Big Nyang, dans l’arrondissement d’Akwaya, région du Sud-Ouest avait été roué violemment de coups par des jeunes séparatistes jusqu’à ce que mort s’ensuive.


© Source: Actu-Plus.cm


Facebook Comments