Cameroun – Elections 2018: Les réseaux sociaux incontournables!

0
271
TCL TV

Les jeunes qui constituent une cible à forte valeur électorale au Cameroun y ont fait leur lit. 

Selon Bureau Central des Recensements et des Etudes de la Population (BUCREP), dans le dernier recensement qui date de 2005, un peu plus de 65% de la population camerounaise a moins de 35 ans, donc un peu plus de 13 millions. Ce qui fait dire que l’électorat camerounais est majoritairement jeune. Or ces jeunes dits de « la génération androïde » qui affluent dans les réseaux sociaux. Une exigence serait donc pour les politiques de s’adapter à l’effet de mode pour atteinde leur cibles.

2018, plus que certain 

De l’avis des experts, les hommes politiques doivent s’arrimer et s’habituer à la communication via les réseaux sociaux pour espérer glaner le plus grand nombre de voix pour les différentes échéances électorales annoncées pour cette année 2018 parmi lesquelles, les élections présidentielles.

« Via les réseaux sociaux, les hommes politiques peuvent atteindre prioritairement les jeunes, en l’occurrence ceux qui sont nés entre 1980 et 2000, appelés génération Y et ceux nés entre le milieu des années 1990 et la fin des années 2000, surnommés la génération Z. Fort heureusement pour les hommes politiques, ces générations sont des cibles à forte valeur électorale. », explique Bello Bouba Maïgari, Enseignant de cyberjournalisme et de TIC à l’Ecole supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication (Esstic).


© Source: Actu-Plus.cm, Franck Olivier BIYA


Facebook Comments