Cameroun – Mouvement de grève: Les enseignants se décident et font bloc

0
476
TCL TV

Le Syndicat des Enseignants du Cameroun pour l’Afrique (SECA) vient de rejoindre le  Nouveau collectif des enseignants indignés (Ncei) dans son mot d’ordre de grève initié pour les 27 et 28 février 2018 à Yaoundé.

Tous réclament le paiement des arriérés de salaires des enseignants, ainsi qu’une amélioration de leur statut de fonctionnaires. A cet effet, une grève générale des enseignants est annoncée mardi et mercredi prochains dans la cité capitale. Les enseignant entendent manifester dans « la civilité et le respect de la loi », chacun muni de sa toge, sa carte nationale d’identité, une photocopie de l’acte d’intégration ou la note d’affectation

Le Bureau National du SECA qui s’est réuni hier dimanche, le 25 février 2018 à Bafoussam, croit devoir rejoindre le NCEI dans son mot d’ordre de grève initié la semaine dernière et contenu dans une note d’informationn adressée au Sous-préfet de Yaoundé 1er. « Fidèle à son combat pour une éducation de qualité et les meilleures conditions de vie et de qualité pour les enseignants » le SECA invite tous les enseignants à participer à cette manifestation, indique le communiqué du Bureau national.

Actu-plus.cm vous donne ci-dessous l’intégralité du communiqué rendu public  ce dimanche par le Bureau National du SECA: 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Réuni ce jour, 25 février 2018, à Bafoussam en séance ordinaire, le Bureau National du Syndicat des Enseignants du Cameroun pour l’Afrique (SECA) a pris acte du mot d’ordre du Nouveau Collectif des Enseignants Indignés du Cameroun (NCEIC). Fidèle à son combat pour une éducation de qualité et les meilleures conditions de vie et de qualité pour les enseignants soutient cette initiative dont les principaux bénéficiaires sont le Cameroun en général et la jeunesse Camerounaise en particulier. Le SECA invite par conséquent tous les enseignants, d’ailleurs tous des indignés à participer à cette manifestation.

Par ailleurs, le SECA invite le Gouvernement à prendre enfin au sérieux toutes les revendications des enseignants et à y apporter des solutions durables.
En outre, le SECA rappelle aux enseignants que la synergie dans les revendications et les actions est la voie la plus efficace pouvant conduire à des résultats plus probants.

Fait à Bafoussam, le 25 février 2018

(é) Le Secrétaire Général
Tenkeng Maurice

Facebook Comments