Cameroun – Présidentielle 2018 : Maïgari Bello Bouba esquive Paul Biya

0
569
TCL TV

Le président national de l’Undp qui ne s’est pas prononcé sur la participation ou non de son parti à cette échéance électorale lors de la cérémonie de présentation des vœux au siège du parti samedi dernier, encourage plutôt les jeunes et les femmes à s’inscrire massivement sur les listes électorales.

Attendu sur sa présence ou non à la ligne de départ de la présidentielle prévue cette année, le président national de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès Maïgari Bello Bouba a survolé la question préférant entretenir le flou sur la suite des hostilités. Alors que la tension monte dans cette formation politique avec des batailles à n’en plus finir pour le sprint final et que l’Undp dénonce en sourdine déjà la plateforme qui la lie au parti au pouvoir du fait du non-respect de certaines clauses contractuelles, les invités présents à cette cérémonie sont repartis sur leur soif puisque Maïgari Bello Bouba ne s’est pas prononcé sur le sujet.

L’on apprendra alors qu’il devra d’abord requérir l’onction du comité central pour enfin dévoiler la position de son parti. Une attitude qui pour une certaine opinion est uns stratégie bien huilée pour éviter d’affronter le candidat Biya à ce rendez-vous fatidique. Bello Bouba Maïgari qui compte sur les organes spécialisés Bouba que sont le mouvement des femmes pour la démocratie et le progrès (Mfdp) et le mouvement des jeunes pour la démocratie et le progrès (Mjdp) pour démontrer « en 2018 que l’Undp est un grand parti…l’un des plus grands parti » ce qui devrait se justifier par une « participation massive au renouvellement des listes électorales car sans électeurs l’on ne peut attendre une quelconque victoire ».

Il s’agit alors de se mobiliser pour qu’en 2019 le parti ait « des députés, maires, sénateurs, conseillers régionaux » pour cela « nous ne reculerons pas » ajoute-t-il. Et comme pour convaincre ses militants à propos de son engagement Bello révèle qu’avec lui le parti aura encore plus de « responsabilités ». Il faudra cependant « préparer les jeunes et les femmes à la préservation des résultats authentiques ».

Président 4G

Le président national de l’Undp a profité de l’occasion pour féliciter « les animateurs des groupes WhatsApp » qui font usage des outils modernes de la communication sociale. Une innovation en ce sens que l’actualité est consacrée à la dénonciation des réseaux sociaux par certains gouvernants et que certaines formations politiques éprouvent d’énormes difficultés à se mettre à jour pour épouser les exigences de la modernité, l’Undp se positionne comme certaines autres formations politiques afin d’affronter de nouveaux défis et séduire un certain électorat jeune.

Conscient de la montée en puissance des jeunes loups dans ce parti tels Célestin Yandal, maire de Touboro , Paul Mbafor président du comité directeur du Mjdp ou Louis David Lobè, le nouveau président de la section Undp dans la Mefou et Afamba face aux anciens Maïdadi Saïdou Yaya, Pierre Flambeau Ngayap et autres Bello Bouba dans un ton flatteur demande aux jeunes d’opérer un changement en douce. « Ne nous bousculez pas tous dehors. On est avec vous ! »


© Source : Le Messager, D.A. ⇒ Via Actu-Plus.cm


Facebook Comments