Cameroun – Crise anglophone: un des otages tunisiens est décédé (Officiel)

0
18

Issa Tchiroma Bakary, le ministre de la communication l’a annoncé dans un communiqué signé hier, mardi 20 mars.

Le 15 mars dernier, 04 employés de la société Tunisienne, SOROUBAT, responsable du bitumage de la route Kumba-Issengele  ( dans le Sud-Ouest) avaient été enlevés alors qu’ils étaient en train de travailler. Parmi les employés kidnappés, 02 tunisiens et 02 camerounais.

Selon le communiqué de Issa Tchiroma, une opération spéciale menée mardi matin par les Forces de défense et de sécurité camerounaises dans le département de la Meme a permis de libérer 03 otages. Parmi les otages libérés, un ingénieur tunisien et deux techniciens camerounais, précise le Porte-parole du Gouvernement.

En dehors des 4 assaillants neutralisés, le communiqué souligne que la dépouille mortelle du deuxième ingénieur tunisien, le nommé Khaled Tinsa, à été récupérée par l’amée camerounaise. Celui-ci aurait été assassiné par ses ravisseurs.

Une issue pas très reluisante pour le gouvernement tunisien. En effet, dans une déclaration faite le 19 mars 2018, le ministère des Affaires Etrangères de la Tunisie relève qu’une cellule de crise a été constituée au sein du ministère afin de suivre le développement de l’incident, et les autorités tunisiennes sont en contact permanent avec leurs homologues camerounais en vue de la libération des Tunisiens enlevés dans les plus brefs délais. 

Ci-dessous, la rédaction de actu-plus.cm vous propose en intégralité, le communiqué de Issa Tchriroma Bakary, Ministre de la communication, le Porte-parole du Gouvernement:

Communiqué du Mincom - 20 mars 2018 / actu-plus.cm
Le Communiqué du Mincom – 20 mars 2018 

©Source: Actu-plus.cm


 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.